La foi Baha’ie-Cameroun : commémoration de l’an 100 de l’ascension d’Abdul-Baha

L’assemblée spirituelle Nationale des Bahá’is du Cameroun a offert une conférence de presse à Yaoundé centre.

Afin de préparer et le centenaire de l’Ascension d’Abdul’Baha (1921_2021) l’assemblée spirituelle Nationale des Bahá’is du Cameroun s’est livré face à la presse Nationale et Internationale le mardi 23 novembre dernier dans la salle de conférence d’un hôtel de la cité capitale du Cameroun. Il a été question pour cette assemblée spirituelle en charge de la coordination des activités Bahá’ies en l’intérieur du triangle national de présenter sommairement la vie de celui qui est considéré comme étant « the  perfectionniste exemplarité of Baha’i life and centre of the convenant of BAHÁ’Ú’LLÁH». Pour rappeler la religion Baha’ie est une religion fondée par  Bahá’ú’lláh(Gloire de Dieu)  en 1863 c’est la plus jeune des religions indépendantes du monde. Divine dans son origine et de portée universelle,  la foi Bahá’ie proclame l’unicité de Dieu, l’unité de ses messages, « les prophètes», l’unité de la religion et l’unité de toute la race humaine. Possédant ses propres Saintes Ecritures, ses Lois, son calendrier,  ses anniversaires et jours saints. Présente actuellement dans tous les pays, communautés, et îles du monde elle a pour siège principale la Maison Universelle de Justice  située au Mont Carmel à Haïfa-Israël. Elle fût introduite au Cameroun en 1953 par M. Enoch Olinga originaire de l’Ouganda qui s’installa à Victoria (Limbé) pour l’enseignement de la Foi accompagné au cours de ce voyage par un couple iranien Ali  et Violette Nakhjavani.

       communauté Bahà’ie de Douala- Cameroun

Avec plus de 40 000 Bahá’ís reparti dans près de 1800 localités à travers le pays venant de tous les horizons (chrétiens,  musulmans,  animistes,  non-réligieux etc.) Le premier conseil local Bahá’i fut formé en 1968, la foi Baha’ie fut officiellement reconnue par le gouvernement, par décret n°68/DF/436 du 8 novembre 1968 comme un établissement congrégationiste  au Cameroun.

Basé sur un système religieux qui n’obéit pas aux normes jusqu’ici connues, la foi Baha’ie ne connait ni clergé, ni dogme, ni rite. Les affaires de la foi aux niveaux local, national et international sont administrés et guidés par les institutions élues. Rendez-vous  donc le dimanche 28 novembre prochain pour la commémoration de ce centenaire.

A propos Martin NGANE

Journaliste Reporter d'Images et web journaliste. A travaillé pour Afrique-54.com ; la Voix des Décideur ; Humanitarian tv. Actuellement Directeur de Publication du journal en ligne kamer infos plus. Tel. +237 699416777(wathsapp). gmail : maxngane@gmail.com

Check Also

Covid-19 : L’Arabie Saoudite rouvre les portes du pèlerinage aux vaccinés

L’agence de presse saoudienne officielle a rapporté ce 8 août 2021 que l’Arabie Saoudite va …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *