Photo de famille

Reconstruction du NO/SO-Cameroun : le secteur privé met la main à la pâte

La SABC (Société Anonyme des Brasseries du Cameroun) et le GIMC (groupement des industries meunières du Cameroun) offrent 1,2 milliards de francs CFA pour apporter un soutien au Plan Présidentiel de reconstruction et de développement des régions du NO/SO (PPRD).

L’auditorium du premier ministère a servi de cadre ce vendredi 26 novembre 2021 à la signature de deux conventions d’un montant cumulé de 1,2 milliards de francs, entre le PNUD (programme des nations unies pour le développement partenaire d’exécution du plan présidentiel de reconstruction et de développement des régions du Nord-ouest et du Sud-ouest et la SABC d’une part, et le GMIC d’autre part. c’était en présence du premier ministre chef du gouvernement Joseph DION NGUTE, de plusieurs autres membres du gouvernement et du coordonnateur national du PPRD/NOSO, par ailleurs ministre délégué auprès du ministre de l’économie, du plan et de l’aménagement du territoire Paul TASONG. Par cette signature, la SABC tient à une promesse faite il y a longtemps avec une contribution d’un milliards et la SABC à hauteur de 200 millions pour accompagner le gouvernement sur le chemin de la reconstruction pour les périodes respectives de 24 mois pour le premier et 12 mois pour le second. Cette contribution importante du secteur privé est destinée à la réhabilitation des écoles et des centres de santé.

L’objectif étant d’améliorer les services sociaux de base ayant été détruits durant la crise. Cette ressource contribuera aussi à la relance de la production agricole et au redressement des toutes petites unités de productions impactées par la crise. Cet engagement du secteur privé pour la reconstruction du NOSO est une source de satisfaction car elle traduit la solidarité agissante des entreprises nationales à l’endroit des populations en détresse. Tout en remerciant les bienfaiteurs du jour, Paul TASONG a invité les autres à emboiter le pas pour que notre puisse suivre sa route vers l’émergence.

Cette cérémonie vient en réponse à l’appel du PM du 18 Mai 2021 de passage à Douala où il invitait le secteur à soutenir les efforts de l’Etat pour la relance économique dans les deux régions.

Jean Luc Stalon, représentant résident du PNUD au Cameroun

«Nous avons enregistré la contribution très importante du gouvernement du Cameroun, du Japon pour assister les populations affectées par la crise. Aujourd’hui c’est une contribution très importante du secteur privé, c’est un partenariat gouvernement-secteur privé et partenaire internationaux. Ce programme est très important pour consolider les services sociaux de base, une façon de revitaliser des activités économiques dans ces deux régions et nous souhaitons que d’autres nous rejoignent».

Emmanuel DE Tailly, DG SABC

« Avec la solution politique et la sécurité assurée par les militaires, il faut que le secteur s’y engage car c’est une solution à trois volets. En tant que leaders dans nos secteurs d’activités, on a voulu montrer la direction à suivre afin d’accompagner le pays car le NOSO c’est 6 points dans le PIB. C’est une question de solidarité dans les bons et les moins bons moments et nous devons le faire ensemble»

Célestin TAWAMBA, GIMC

«La traduction de cette cérémonie c’est aussi l’occasion d’interpeler tous les partenaires au développement et les autres entreprises à se joindre nous  pour qu’on aille vers la paix car sans paix rien n’est possible sans la paix»

 

Clément NOUMSI -@Kamer Infos +

A propos Martin NGANE

Journaliste Reporter d'Images et web journaliste. A travaillé pour Afrique-54.com ; la Voix des Décideur ; Humanitarian tv. Actuellement Directeur de Publication du journal en ligne kamer infos plus. Tel. +237 699416777(wathsapp). gmail : maxngane@gmail.com

Check Also

Développement des zones d’exploitation minière au Cameroun : Le PADI-Dja table sur un budget de 3 100 000 000 pour 2022

Ce besoin du Programme d’Aménagement et de Développement Intégré de la boucle minière du Dja …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *