UFC : Le prédateur Camerounais Francis Ngannou dicte sa loi face à Ciryl Gane

Le Camerounais Francis Ngannou vient de confirmer une fois de plus sa notoriété dans l’une des disciplines sportives les plus dangereuses au monde en dévorant comme un lion son adversaire Ciryl Gane de nationalité française le 23 janvier 2022 en Californie.

L’homme qui avait déclaré battre sur des gens dans une cage pour vivre est resté fidèle à sa devise. Il vient de démolir le français Ciryl Gane dans un combat entre poids lourds de haut niveau. Sa ceinture de champion du monde, il la conserve malgré quelques désaccords avec l’UFC qui rend tendu la nature de leur relation.

Un merci à ses compatriotes Camerounais

Le champion du monde poids lourd va se confier au micro de nos confrères de RMC : « Je savais que ça serait un rude adversaire. Je suis surpris qu’il ait réussi à rester dans ce combat jusqu’à la fin des cinq rounds. Mais je savais quoi faire, mes coachs m’ont dit de rester calme une fois que j’avais pris l’avantage. C’est un parcours fabuleux que je connais à l’UFC. J’ai connu pas mal de problèmes, j’ai été blessé récemment mais je ne me voyais pas abandonner ce combat. Je voulais rappeler à tout le monde que j’étais le champion. Ne l’oubliez jamais, je bosse tous les jours sans relâche. On a une super équipe, mes qualités au sol se sont largement améliorées. Je vais fêter ça, on est très fiers du travail qu’on a réalisé ensemble. J’ai une pensée pour le Cameroun et tous ceux qui me supportent dans le monde. J’ai ressenti beaucoup d’affection de la part des Camerounais. » Nombreux message de soutien à l’endroit du prédateur Camerounais de la MMA ont inondé les réseaux sociaux et beaucoup ont veillé pour vivre en direct ce combat qui s’est déroulé dans une heure tardive.

 

Francis Ngannou : Né pour combattre

Le natif de la région de l’Ouest Cameroun a été forgé par les rudes épreuves d’une vie difficile. Tôt, il a appris à travailler dur pour vivre. De creuseur de sable à docker au port de Douala, Francis a toujours eu à l’esprit qu’il faut travailler dur pour vivre. Il a donc cultivé dans les rues de cette ville balnéaire, l’esprit de combat.

Un esprit qui ne cesse de le hanter lorsqu’il est face à l’adversaire. Gagner ou périr, il mesure bien l’ampleur de ces mots qu’il médite à chaque combat. Francis Ngannou, la fierté africaine à croire les multiples messages qui inondent les réseaux sociaux et médias du continent.

 

 

 

A propos Martin NGANE

Journaliste Reporter d'Images et web journaliste. A travaillé pour Afrique-54.com ; la Voix des Décideur ; Humanitarian tv. Actuellement Directeur de Publication du journal en ligne kamer infos plus. Tel. +237 699416777(wathsapp). gmail : maxngane@gmail.com

Check Also

Droit du sport : Le Cameroun fait un grand bond dans l’implémentation de la discipline

Me Jean Jacques Nouyadjam, fondateur de l’Association Camerounaise des Avocats en Droit du Sport vient …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *