Parlement Jeunesse-Cameroun : Exemplarité, discipline et patriotisme sont recommandés aux députés Jeunes

La cérémonie solennelle de vernissage du village jeunesse 2022 et de lancement de 5ème édition du parlement jeunesse s’est tenue le mardi 08 février 2022 au musée national à Yaoundé.

C’était sous l’égide du ministre de la jeunesse et de l’éducation civique Mounouna Fotsou. Les activités se sont déroulées sous le thème : « jeunesse et patriotisme économique : innovation et résilience des jeunes dans le contexte de la covid-19. » En prélude à la fête nationale de la jeunesse le 11 Février prochain, le musée national a regroupé ce jour, plusieurs acteurs  impliqués dans la promotion des jeunes parmi ceux-ci ; le ministre de la jeunesse Mounouna Fotsou et le coordonnateur du réseau des parlementaires espérance jeunesse Joshua ossih.

La cérémonie s’est ouverte par l’hymne national du Cameroun, puis une allocution de chaque personnalité. Pour le numéro 1 de la jeunesse Camerounaise, la tenue de cet évènement est significative : « la tenue de cette 5ème édition du parlement thématique jeunesse a pour leitmotiv la promotion du patriotisme économique et du made in Cameroun. Ce concept est d’une actualité brûlante pour notre pays qui est résolument engagé sur le chemin de son émergence à l’horizon 2035.» Dans la même veine s’était aussi un moyen pour les 180 jeunes députés venus des 58 départements du triangle national d’avoir des éclaircis sur la missions à eux assignée.

 

Fadimatou IYAWA Ousmanou, présidente du conseil national de la jeunesse du Cameroun (CNJC) le souligne fort bien : « IL est important pour les jeunes parlementaires de promouvoir l’entrepreneuriat jeune, les projets et programmes qui sont mis en œuvre en faveur des jeunes par le gouvernement et autre partenaire privée. Pour qu’ils puissent être porteur d’un message et sensibilisé les jeunes dans leurs départements respectif.» Selon Joshua ossih, coordonnateur du réseau des parlementaires espérance jeunesse, (REJE) les jeunes parlementaires doivent non seulement être exemplaires mais servir de courroie de transmission et de transition : « Ils doivent être exemplaires, ils vont servir de relais entre la jeunesse et de leur circonscriptions législatives c’est à dire leur départements, et pense que c’est une institution très importante pour notre pays parce que ça permet de créer un leadership en eux et ce leadership ne peut pas exister s’il y’a pas réarmement civique. Pour nous ce sont des leaders en herbes qui doivent être exemplaires pour le reste de la jeunesse dans leurs départements d’origine. »

Après avoir immortalisé la cérémonie par une photo de famille, la deuxième partie a été jalonnée de vernissage au cours duquel s’est matérialisé la coupure du ruban sans oublier de faire un tour au village jeunesse visiter les stands question d’apprécier à sa juste valeur le made in Camerou

Emmanuel Nkoa Atangana

A propos MyAdmin

Check Also

Au Cameroun : Ingrid Kana présente les grands enjeux de la Delbe Fashion week 2021 à quelques jours de l’événement

Prévue pour le début du mois de décembre 2021, la Delbe Fashion week se prépare …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *