27e édition de l’ascension du Mont Cameroun : « Mes ambitions sont celles de défendre les couleurs du Cameroun à l’international. »

Tel est le vœu formulé par AMTSE Alexis dit « Alexis Zazar », à la sortie de la 27e édition de la course espoir ascension du Mont Cameroun du 19 février 2022. Il n’a pas décroché la médaille en or à l’instar de son concurrent Elvis Nsanbila, mais il aura réalisé contre vents et marée une performance non négligeable en passant de la 89e place occupée lors de la précédente participation au 55e rang pour cette participation. Au regard des exigences et de l’hygiène de vie qui s’impose aux athlètes de haut niveau, on est allé à la rencontre du natif du village Nyamoi pour recueillir ses propos. Il s’est confié à votre site Kamer Infos Plus

D’entrée de jeu :

Qui est Alexis Zazar en quelques mots ?

Alexis Zaza n’est qu’un sobriquet. De mon vrai nom, on m’appelle AMTSÉ Alexis. J’ai 31 ans et père de 02 enfants. Je suis natif du village Nyamoko dans l’arrondissement de Ngoro, département du Mbam-et-Kim, Région du Centre Cameroun, mais je réside à Makenéné.

 Comment arrives-tu dans l’athlétisme ?

C’est le défi d’un voisin qui me pousse à arriver dans l’athlétisme. En effet mon voisin avait l’habitude de faire son footing chaque dimanche et de son retour il ne manquait pas de me décrire son itinéraire que j’admirais en même temps il m’intriguait que je ne pouvais pas courir comme lui. Un jour il a mis 4000 (quatre mille frs) en jeu pour une course entre lui et moi mais moi je n’avais que 1000 (mille frs). Nous avions fait Makenéné – Ndikinimeki ensemble en aller et retour. A ma grande surprise, c’est moi qui étais arrivé avant lui. Puis un jour lorsque j’ai réussis tout seul à couvrir la distance de Makenéné – Bagangté en aller simple en courant sans arrêt, c’est là le début de mon rêve en athlétisme.

 As-tu déjà décroché un titre au cours d’une compétition ?

Je travaille pour y arriver, pour l’instant juste un petit trophée organisé en local à Makenéné.

Quel est le secret de ta performance ? Comment fais-tu pour garder la forme ?

Le secret de la performance c’est le travail. J’ai un ami athlète qui est déjà avancé avec qui je travaille souvent pour rester en forme. Il y’a aussi un frère et aîné qui m’assiste aussi très fort. Mais les vraies conditions de travail me manquent beaucoup.

Tu es à ta quantième grande participation ?

Je suis à ma 2ème participation pour l’ascension du Mont Cameroun et 1 Marathon.

Quels souvenirs gardes-tu de cette 27e édition de l’ascension du Mont Cameroun ?

Pour cette édition 2022, J’ai découvert le Mont Cameroun sous un autre angle. Pour ma première participation je n’avais pas eu de soucis et j’étais 89ème. Mais cette fois-ci je suis tombé 02 fois au Mont mais je suis sorti 55ème. Mon Manager m’a dit qu’il est satisfait de ma performance.

Quels sont tes ambitions en athlétisme ?

Mes ambitions sont celles de défendre les couleurs du Cameroun à l’international.

As-tu le soutien des élites de chez toi ? Sinon comment fais-tu pour s’occuper de toi, acheter le matériel d’entrainement pour les compétitions et autres…

Pour le moment je n’ai pas encore le soutien de l’élite Kimoise. Je vous l’ai dit plus haut que le cadre idéal d’entraînement me manque beaucoup. Pour le matériel, je fais le racolage auprès des amis. Je vous l’ai également dit plus haut qu’il y’a un frère et aîné qui m’assiste autant que faire se peut. C’est lui mon Manager. Mais je garde l’espoir de voir certaines promesses se réaliser bientôt.

Quel message souhaiterais-tu passer au kimois ?

Le message que je souhaiterais passer aux Kimois c’est le cri d’un de leur qui a besoin de leur soutien quel que soit la forme pour me permettre d’atteindre mes objectifs.

A propos Martin NGANE

Journaliste Reporter d'Images et web journaliste. A travaillé pour Afrique-54.com ; la Voix des Décideur ; Humanitarian tv. Actuellement Directeur de Publication du journal en ligne kamer infos plus. Tel. +237 699416777(wathsapp). gmail : maxngane@gmail.com

Check Also

Inauguration d’un nouvel immeuble au collège de la Retraite-Yaoundé : Mgr Jean Mbarga rejette le nom de Baptême

L’archevêque métropolitain de Yaoundé, Mgr Jean Mbarga, invité à la cérémonie d’inauguration d’un nouvel immeuble …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *