Dotation de 40 véhicules aux préfets et sous-préfets : Voici les recommandations de Paul Atanga Nji

Le Ministre de l’Administration Territoriale Camerounais a insisté sur l’entretien par les bénéficiaires de cette dotation de 40 véhicules remis par l’Etat afin de faciliter leurs déploiements sur le terrain. C’était au cours de la cérémonie officielle du 2 mars 2022 à Yaoundé.

 « Un véhicule administratif est un bien public, c’est un bien commun qui doit être bien entretenu.» A souligné avec emphase le patron de l’administration territoriale. Pour convaincre ses destinataires, le Ministre Atanga Nji fait savoir que le chef de l’Etat dans son modeste parking a des véhicules achetés il y a 45 ans qui fonctionnent encore jusqu’à nos jours. Pour témoigner du sérieux de ces recommandations, une fiche d’entretien a été remise à chaque bénéficiaire afin que les consignes d’entretien soient scrupuleusement respectées. Paul Atanga Nji fait savoir aux heureux du jour que lors qu’on reçoit un véhicule qui coûte 50 000 000 ; 30 000 000 ; plus de 20 000 000 de F, ils n’ont pas besoin d’attendre leur dotation annuelle pour l’entretenir, ils doivent le faire avec avec leurs économies. Car : « la voiture c’est comme votre plat de nourriture que vous devez laver après chaque repas.» Souligne le MINAT à l’endroit de ceux-ci.

Une dotation qui vient combler les attentes des bénéficiaires

Brice Meke Olinga, Sous-Préfet de l’arrondissement de Ngoro dans le Mbam-et-Kim n’a pas manqué d’exprimer sa gratitude à l’endroit de son bienfaiteur : « J’éprouve un sentiment de satisfaction et de profonde gratitude à l’endroit du Chef de l’Etat…Ceci vient nous galvaniser dans l’accomplissement quotidien de nos missions sur le terrain. »

Brice Meke Olinga S/P arrondissement de Ngoro

Selon le sous-préfet de l’arrondissement de Bikok, ces dons arrivent à point nommé car bientôt la saison pluvieuse et ces véhicules permettront à elle et ses collègues de se déployer dans des zones à l’accès difficile.

Des recommandations utiles au regard du mauvais usage fait de ces engins

Au Cameroun, les véhicules immatriculés CA (Corps Administrative) quittent le plus souvent de l’usage public pour accomplir des tâches à caractères privé à l’instar des travaux champêtres, des voyages familiaux et bien d’autres. Or malgré cette utilisation abusive qui sort de leur mission, lorsque ces voitures tombent en panne, elles sont réparées grâce à la dotation de l’Etat ; lorsque cela n’est pas possible, elles sont mises à la fourrière. Les dispositions mises en place pourraient permettre de lutter contre ces comportement irresponsables.

A propos MyAdmin

Check Also

Non respect des sanctions du CNC : Le MINAT vient en renfort

Le Conseil National de Communication (CNC) fait appelle au ministère de l’administration territoriale (MINAT) pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *