Cameroun – Lutte contre la tuberculose : Le personnel de l’hôpital Ste Thérèse de Nkolbisson mieux outillé

  En prélude à la journée mondiale de lutte contre la tuberculose qui se célèbre le 24 mars, le groupe technique régional tuberculose Centre a animé une causerie éducative au profit du personnel soignant de cette formation hospitalière confessionnelle de Yaoundé le 22 mars passé.

 « C’est une rencontre qui rentre dans le cadre des activités y relative à la journée mondiale de lutte contre la tuberculose. Ce site étant nouvellement crée comme centre de diagnostic de cette maladie. Il était donc important pour nous de sensibiliser le personnel sur les causes, les symptômes et même la prise en charge de la tuberculose. » a précisé Mme Perla Ndjip, contrôleur qualité numéro 1 au groupe technique régional tuberculose Centre. Une sensibilisation qui vise à toucher un grand nombre des populations de cette circonscription à travers le personnel de cette formation hospitalière sis à Yaoundé 7, avec la chance de pouvoir détecter tôt les cas et les donner une chance de guérir.

Dans la causerie éducative, le personnel sanitaire de l’hôpital Ste Thérèse de Nkolbisson s’est renseigné sur la maladie. Il ressort donc que la tuberculose est une maladie infectieuse et contagieuse causée par le bacille de Koch. Elle peut être pulmonaire ou extra-pulmonaire(diagnostic généralement difficile). Certains symptômes permettent d’identifier la tuberculose pulmonaire. Notamment la toux persistante de plus de deux semaines, la perte de poids, la fièvre et les sueurs nocturnes. Il est important de relever que les personnes vivant avec le VIH ont 20-30 fois de risques de contacter la tuberculose que les personnes non infectées par le VIH. Le Cameroun s’est engagé dans la lutte acharnée contre cette maladie depuis 2002 à travers le programme national de lutte contre la tuberculose. Ce qui a rendu possible la gratuité du test et le traitement de la tuberculose. Il existe d’ailleurs plus de 56 centres de diagnostic et de traitement répertoriés sur toute l’étendue du territoire national.

Les populations des grandes métropoles étant plus exposées, le groupe technique régional tuberculose Centre mène plusieurs actions de sensibilisation autour de cette maladie. Précisément les campagnes de dépistage dans les écoles et les prisons. Et en permanence avec les agents de relais communautaires pour inciter les personnes suspectent à converger vers les centres de diagnostic et de traitement logés dans la plupart des villes de la région du centre. La sensibilisation reste donc une priorité pour le groupe technique régional tuberculose Centre pour éliminer la tuberculose dans les plus brefs délais selon la stratégie nationale.

 

Paul Fils Eloundou

A propos MyAdmin

Check Also

Covid : L’ARN messager et son utilisation dans les vaccins

Dans une interview réalisée par nos confrères de BBC au cours de l’émission « Question …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *