Cameroun Journée Mondiale de la Santé 7 avril 2022 : «Plaidoyer en faveur de l’adoption des principes de gouvernance des données de santé»

La nécessité de renforcer la gouvernance des données de santé n’a jamais été aussi grande. La numérisation accroît la disponibilité des données qui peuvent être utilisées par les praticiens, les décideurs et les particuliers pour améliorer la santé personnelle et publique. Cependant, les avantages des données de santé et des données liées à la santé ne sont pas encore pleinement exploités pour accélérer les progrès vers une couverture sanitaire universelle (CSU) pour tous. Une mauvaise gouvernance des données de santé risque également d’exacerber les inégalités en matière de santé, de perpétuer les préjugés et la discrimination à l’égard des communautés marginalisées et de porter atteinte à la santé individuelle et aux droits de l’homme.

En réponse à ces défis, Transform Health ; une coalition mondiale d’organisations (basée en Suisse) qui se consacrent à la réalisation de la santé pour tous à l’ère du numérique ; a piloté le développement de huit principes d’action fondés sur l’équité et les droits de l’homme. Les principes s’articulent autour de trois objectifs interconnectés : a) protéger les personnes ; b) promouvoir la valeur de la santé, et c) donner la priorité à l’équité. Les principes sont le résultat d’un processus inclusif et consultatif comprenant huit ateliers, une consultation publique et les contributions de plus de 200 experts de tous horizons géographiques dans le monde, secteurs et parties prenantes.

Les actions de plaidoyer en faveur de l’adoption des Principes sont menées en Afrique subsaharienne, le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, l’Asie du Sud, de l’Est et centrale, l’Amérique latine et les Caraïbes, ainsi que l’Europe, l’Amérique du Nord et le Pacifique. Il s’agit de défendre la nécessité d’un cadre mondial de gouvernance des données de santé (fondé sur les principes d’équité et de droits de l’homme), notamment en soutenant/appelant à une résolution de l’Assemblée mondiale de la santé (AMS) à ce sujet, notamment la 75ème AMS qui se tiendra du 22 au 28 mai 2022. Les principaux partenaires de Transform Health pour cette initiative sont : l’OMS, la Banque Mondiale, PATH, Digital Square, les associations régionales et nationales d’informatique médicale.

Cette initiative est pilotée en Afrique Sub-Saharienne par l’Association Panafricaine d’informatique Médicale (HELINA), et au Cameroun par la Société Camerounaise d’Informatique Médicale (SOCIM).

La SOCIM organisera dans les prochains jours une Table Ronde aucours de laquelle elle présentera un ensemble de principes de gouvernance des données de santé fondés sur l’équité et les droits de l’homme. Les participants (organisations internationales, ONGs, Societé Civile, Université, MINSANTE, etc..) échangeront de la nécessité d’un cadre mondial de gouvernance des données de santé (fondé sur ces principes) pour renforcer la gouvernance équitable des données dans ce monde qui se numérise rapidement.

Pr. Vincent Djientcheu, Président de la société Camerounaise d’informatique médicale (SOCIM) ; Pr. Samuel Kingue, Conseiller Technique Ministère de la santé publique ; Pr. Georges Nguefack-Tsague, Président de la société Camerounaise de statistique (SOCASTAT) ; point focal Helina pour le plaidoyer.

 

 

World Health Day: 7 April 2022

“Cameroon: Advocating for the adoption of health data governance principles”

The need to strengthen health data governance has never been greater. Digitalisation is increasing the availability of data that can be used by practitioners, policy makers and individuals to improve personal and public health. However, the benefits of health and health-related data are not yet fully exploited to accelerate progress towards universal health coverage (UHC) for all. Poor governance of health data also risks exacerbating health inequalities, perpetuating bias and discrimination against marginalised communities and undermining individual health and human rights.

In response to these challenges, Transform Health; a global coalition of organisations (based in Switzerland) dedicated to achieving health for all in the digital age; has led the development of eight principles for action based on equity and human rights. The principles are structured around three interconnected objectives: a) protecting people; b) promoting the value of health; and c) prioritising equity. The principles are the result of an inclusive and consultative process including eight workshops, a public consultation and contributions from over 200 experts from all parts of the world, sectors and stakeholders.

Advocacy for the adoption of the Principles is taking place in sub-Saharan Africa, the Middle East and North Africa, South, East and Central Asia, Latin America and the Caribbean, and Europe, North America and the Pacific. The aim is to advocate for the need for a global health data governance framework (based on principles of equity and human rights), including supporting/calling for a World Health Assembly (WHA) resolution on this issue, including the 75th WHA to be held from 22-28 May 2022. Transform Health‘s main partners for this initiative are: WHO, World Bank, PATH, Digital Square, regional and national health informatics associations.

This initiative is led in Sub-Saharan Africa by the Pan African Health Informatics Association (HELINA), and in Cameroon by the Cameroonian Health Informatics Society (CAHIS). CAHIS will be organising a Round Table in the next few days to present a set of principles for health data governance based on equity and human rights. Participants (international organisations, NGOs, Civil Society, University, MINSANTE, etc.) will discuss the need for a global health data governance framework (based on these principles) to strengthen equitable data governance in this rapidly digitising world.

Prof. Vincent DJIENTCHEU, President of the Cameroonian Health Informatics Society (CAHIS) ; Prof. Samuel Kingue, Technical Advisor Ministry of Public Health ; Prof. Georges Nguefack-Tsague, President of Statistical Society of  Cameroon; HELINA Advocacy Focal Point.

 

A propos MyAdmin

Check Also

Covid : L’ARN messager et son utilisation dans les vaccins

Dans une interview réalisée par nos confrères de BBC au cours de l’émission « Question …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *