« Une société avait été retenue lors de l’appel d’offre et je me posais la question de savoir pourquoi jusqu’ici, nous n’avons vu aucun produit de bitume venant de cette entreprise sur le marché »

A l’issue de la plénière de clôture de la session parlementaire de mars 2022 tenue le 09 avril à Yaoundé, votre journal est allé à la rencontre de l’Honorable Moustapha Saya Kaigama pour faire le point.

Bonjour Honorable

Bonjour cher journaliste

Honorable, que retenir de cette session parlementaire qui s’achève ?

La session parlementaire qui vient de s’achevée était essentiellement consacrée à l’élection du bureau de l’Assemblée Nationale. Je profite d’ailleurs de l’occasion pour remercier le Chef de l’Etat S.E Paul Biya pour le maintien et la confiance accordés à ma modeste personne et principalement au Mbam-et-Kim au bureau de l’Assemblée Nationale. Nous avons eu 8 projets de loi et deux sessions de questions orales où personnellement, j’ai adressé des questions au Ministre des Travaux Publiques ainsi qu’au Ministre de la Fonction Publique. Mes préoccupations essentielles étaient sur le coût des constructions des routes au Cameroun notamment le projet de construction d’une usine de fabrication de bitume au Cameroun. Une société avait été retenue lors de l’appel d’offre et je me posais la question de savoir pourquoi jusqu’ici, nous n’avons vu aucun produit de bitume venant de cette entreprise sur le marché. J’ai posé également la question au Ministre de la Fonction Publique sur l’intégration des enseignants vacataires, la situation des infirmiers, on peut dire bénévoles parlant aussi de leur intégration. Nous avons également abordé la question de l’eau et de l’énergie sur le plan national, le problème de l’inflation des prix des produits de première nécessité qui font une préoccupation permanente du Chef de l’Etat S.E Paul Biya ; c’est avec beaucoup d’émotion et beaucoup de peine que nous vivons cette situation sur le plan national. C’est une préoccupation des 180 députés, 180 représentants de la Nation. Après la session, nous n’arrêterons pas les plaidoyers. Personnellement, dès lundi, nous allons continuer avec certains députés à suivre les plaidoyers auprès des départements Ministériels concernés.

 Quel profit tire le département du Mbam-et-Kim de cette session ?

De manière générale, je crois que le Mbam-et-Kim lors de cette session, a eu le privilège d’avoir un membre du bureau ; pour cela, nous ne cesserons de dire merci. Le Mbam-et-Kim a le projet de construction du barrage qui suit son cours. Nous avons lors de cette session, invité le Directeur Général de la Nachtigal Hydro Power Company (NHPC) pour parler de ce projet et des opportunités de ce projet pour les riverains. J’ai d’ailleurs fait le plaidoyer sur la nécessité d’intégrer le nombre d’employés ressortissants du Mbam-et-Kim dans cette société. Maintenant que le projet se rapproche de la rive du Mbam-et-Kim, il y a une bonne liste des jeunes qui seront retenus. Il y a aussi le projet de transport d’électricité du côté du Mbam-et-Kim qui partira de Natchigal pour l’Ouest en passant, bien évidemment, par Ntui-Mbangassina et autres. Le projet de la route Batchenga-Ntui-Yoko a redémarré ; le Mbam-et-Kim sera le grand bénéficiaire de ces projets, surtout qu’il y a quelques mois, je faisais la constitution d’une zone industrielle dans le Mbam-et-Kim parce que ayant le barrage de Natchigal à côté, les sols fertiles, l’eau, tous ces atouts justifient la création d’une zone industrielle et je pense que plaidoyers ou pas plaidoyers, c’est un projet qui verra le jour dans le Mbam-et-Kim. Et nous pouvons compter sur notre champion national, le Président de la République S.E Paul Biya.

Un mot de fin Honorable

Je ne saurais terminer sans féliciter le Chef de l’Etat pour son implication à l’organisation de la CAN, son implication pour la qualification des lions ce qui a rehaussé l’image du Cameroun sur la scène internationale ; parce que l’image d’un pays est assez déterminante pour le commerce international, pour les relations internationales ; bref pour une série des choses.

Je vous remercie pour m’avoir abordé sur ces préoccupations.

C’est nous qui vous remercions Honorable

 

 

Propos recueillis par Martin Ngane

A propos MyAdmin

Check Also

Cameroun-Pénuerie d’eau et d’électricité: Le gouvernement présente sa solution

La pénuerie d’électricité et de l’eau au Cameroun devient de plus en plus préoccupante dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *