Denis Emilien Atangana : « Si les jeunes s’inscrivent massivement sur les listes électorales, s’ils s’engagent beaucoup en politique, leurs problèmes seront davantage réglés.»

Tels sont les propos tenus par Denis Emilien Atangana, Président National du Front des Démocrates du Cameroun (FDC) et membre de la plateforme « Together for Cameroon », au cours de la cérémonie de lancement de la campagne d’inscriptions massives des Camerounais sur les liste électorales initiée par cette plateforme le 14 avril 2022 à Yaoundé.

Ils sont sept (07) partis politiques de divers bord à avoir accordé leur violon pour drainer un maximum possible des Camerounais vers les inscriptions sur les listes électorales avec le soutien de la Fondation Fredrich Ebert. Sur le panel de circonstance, Aristide Eko’o pour le PCRN ; Valerie Nyeck pour le MRC ; Joseph Rénové Gweth pour l’UPC ; Tsomelou Tachi Guy Laberti pour le SDF et Bile Mpeinth Hervé Boris du parti Les libérateurs. Sans perdre de vue l’absence du RDPC pourtant représenter au sein de la plateforme par Gabriel Adzessa Ngolo. Ajouter à ceci la présence très remarquée de Cabral Libii, Président National du PCRN et d’Olivier Bile, Président National de Les libérateurs et une forte délégation de la Fondation Fredrich Ebert.

Objectif : Un maximum des Camerounais inscrits sur les listes électorales

Le constat fait par les membres de la plateforme « Together for Cameroon » est celui d’un manque d’engouement des jeunes à s’inscrire sur les listes électorales ; notamment les jeunes de 20 à 35 ans. Il est à souligner qu’au cours de la campagne d’inscription sur les listes électorales de cette année, Elections Cameroon (ELECAM) a enrôlé 182 913 inscrits parmi lesquels : 116 631 hommes soit 65% ; 66 282 femmes, soit 34, 21% ; 131 778 jeunes, soit 72, 04% et 187 personnes handicapées, soit 0,09%. Or au regard de la forte démographie, la masse électorale des jeunes serait plus élevée que celle enregistrée. Un manquement que la plateforme « Together Cameroun » se donne pour mission de combler à travers cette campagne d’inscriptions massives des Camerounais sur les listes électorales.

De janvier à août 2022 : Phase pilote de la campagne

La campagne lancée ce jour à Yaoundé compte prendre effectivement corps d’avril à août 2022. Ceci fera suite à une phase préparatoire qui a débuté en décembre 2022. Le 30 août correspondant à la fin de la période annuelle légale d’inscription sur les listes électorale sera une date pour mesurer l’impact de cette campagne. Cette phase pilote couvrira les régions du Centre, du Littorale, de l’Ouest, du Sud, de l’Est et de l’Extrême-Nord. La prochaine phase permettra de couvrir tout le pays.

L’important chantier qui compte mettre ensemble les jeunes d’idéologies diverses et de bord politique différent doit son succès à une formation effectuée par la Fondation Fredrich Ebert rendant ainsi possible ce qui est difficilement réalisable par les leaders de ces partis politiques. D’ailleurs dans son propos, Valérie Lionielle Nyeck du MRC va le souligner pour s’en féliciter : « De l’utopie à la réalité, un pas a été franchi.»

 

A propos Martin NGANE

Journaliste Reporter d'Images et web journaliste. A travaillé pour Afrique-54.com ; la Voix des Décideur ; Humanitarian tv. Actuellement Directeur de Publication du journal en ligne kamer infos plus. Tel. +237 699416777(wathsapp). gmail : maxngane@gmail.com

Check Also

Cameroun-Pénuerie d’eau et d’électricité: Le gouvernement présente sa solution

La pénuerie d’électricité et de l’eau au Cameroun devient de plus en plus préoccupante dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *