Cameroun-Lutte contre la braderie foncière : S.M Mveimani Sombo Amba lance l’offensive dans l’arrondissement de Ngoro.

Le phénomène de vente illicite des terres semble avoir élu domicile dans l’arrondissement de Ngoro au point d’avoir droit de cité. C’est conscient de la menace que représente cette situation pour les populations de l’arrondissement de Ngoro et pour la postérité que S.M Mveimani Sombo Amba, Chef Supérieur Sanaga, Ndjanti, Baveuck et autres peuples affinitaires convoque une importante réunion le samedi 23 avril 2022 à la Chefferie Supérieur sis à Ngoro.

Chefs Traditionnels, notables et élites de l’arrondissement sont massivement attendus à cet important conclave basé sur les litiges fonciers qui sévissent dans cette partie du pays. Au menu de ces assises : La recherche des solutions aux problèmes fonciers opposant les villages Yangba, Serrere, Nyafianga, Lengba et Nyadekpwe. Il sera aussi question de tabler sur l’épineux problème de la gestion du patrimoine forestier et foncier de l’arrondissement. Des travaux pour lesquels, le Roi des Sanaga, Ndjanti, Baveuck et autres peuples affinitaires souhaite une présence massive des filles et fils de cette localité.

La lutte contre les ventes illicites des terrains dans l’arrondissement de Ngoro : Cheval de bataille de S.M Mveimani Sombo Amba

Depuis son accession au trône de la Chefferie Supérieure de Sanaga, Ndjanti, Baveuck et autres peuples affinitaires, S.M Mveimani Sombo Amba a toujours milité pour un retour des filles et fils ngorois aux sources en vue d’un développement durable et global de tout l’arrondissement. La naissance du Comité de Développement de l’Arrondissement de Ngoro (COMIDAN) est la matérialisation de ce vœu ardent. Sous sa double casquette de Chef Supérieur du terroir et Président du Comité de développement, le souverain de la localité a souvent, contre vents et marrées, parcouru les artères de son territoire pour se rassurer du niveau de sécurité dans lequel vivent ses populations et les sensibiliser sur les questions de développement durable tout en les prévenant contre les ventes illicites des terres.

L’on se rappelle qu’en 2021, dans le cadre de la tournée de sensibilisation du Comidan dans les villages de l’arrondissement de Ngoro il avait arraché des plaques portant la prescription propriété privée implantées par des particuliers qui avaient acheté d’énormes parcelles de terre auprès de certains notables véreux.

Vente des terres dans l’arrondissement de Ngoro : Un mal à traiter urgemment

Les ventes illicites des terres dans cette localité sont devenues plus qu’un effet de mode. Des familles au détriment des autres vendent des parcelles de terrain allant à des centaines d’hectare. Ceci au mépris de la circulaire du Ministre du Cadastre et des affaires Foncière du 2 février 2022 portant interdiction du certificat d’abandon des droits coutumiers. Une situation dont S.M Mveimani Sombo Amba ne saurait admettre non seulement en tant que gardien des valeurs traditionnelles mais aussi en tant que Président du COMIDAN. Il a d’ailleurs récemment effectué une visite d’inspection des terrains vendus dans le village Bangara.

 

S.M Mveimani Sombo Amba dans les forêts de Bangara

La rencontre du 23 Avril sera sans doute une occasion de  parler avec une attention particulière de cette situation de nature à compromettre l’avenir de la localité.

A propos Martin NGANE

Journaliste Reporter d'Images et web journaliste. A travaillé pour Afrique-54.com ; la Voix des Décideur ; Humanitarian tv. Actuellement Directeur de Publication du journal en ligne kamer infos plus. Tel. +237 699416777(wathsapp). gmail : maxngane@gmail.com

Check Also

Cérémonie de Signature du Document Cadre de Programmation Pays (CPP) : La FAO et le Minader destin croisé

 La Fao et le Ministère camerounais de l’agriculture et du Développement  rural (Minader) ont signé …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *