Médecine à distance : Loosto pour plus d’accès aux professionnels de la santé au Cameroun

Première plateforme médicale en Afrique qui prend en compte les besoins et les difficultés des patients, Loosto se donne pour défis de réduire toutes tracasseries liées  à l’accès à un médecin en temps réel au Cameroun.

 Selon les chiffres officiels, l’on compte deux médecins pour 10.000 personnes, soit un médecin pour 5 000 personnes au Cameroun. Une situation qui doit son pesant d’or au manque criard des médecins spécialisés et surtout des infrastructures hospitalières dans certain coin du pays. Conscient de cette réalité, la médecine à distance devient une alternative pour apporter une réponse efficace à cette triste situation.

La main tendue de Loosto aux populations du monde en générale et Camerounaises en particuliers

Loosto est une plateforme en ligne qui mobilise de nombreux spécialistes de la santé tous animés par une mission philanthropique à savoir : Préserver le bien-être des populations. Pour mener à bien cet objectif louable, Loosto intervient sur deux volets indispensables pour le bien-être des individus. Il s’agit d’abord d’une plateforme d’éducation à la santé où l’on trouve des articles sur les maladies les plus présentes dans notre société. En outre, la plateforme donne à chaque patient ou toute personne désireuse, la possibilité de trouver en temps réel des médecins qualifiés capables de répondre à toutes les questions liées à la santé humaine. A cet effet, la plateforme  Loosto organise vos rendez-vous avec les professionnels de santé en tenant compte de votre disponibilité. Avec Loosto, vous êtes sûrs d’avoir le bon contact et une équipe qui se rassure sur votre meilleure prise en charge, de votre satisfaction et surtout que le patient ne paye aucun frais supplémentaires en dehors des consultations.

Pourquoi opter pour la plateforme Loosto ?  

Loosto présente de nombreux avantage pour ses abonnés. Le contenu de santé est accessible et gratuit dans l’optique d’aider les populations à améliorer leur santé en observant des conseils fournis par des livres et des spécialistes ici. La plateforme permet de réaliser des économies, parlant d’argent, car plus besoin de se déplacer pour prendre rendez-vous avec un médecin ; cela se fait surplace il suffit de se connecter à la plateforme ou de joindre les responsables. C’est aussi un gain en temps car le patient est reçu à l’heure qui l’arrange et peut après continuer sereinement ses activités.

Il faut par ailleurs souligner qu’à son actif, Loosto enregistre près de 250 professionnels de santé référencés ; plus de 400 rendez-vous organisés ; plusieurs livres sur les thèmes de l’hypertension ; les règles ; le rééquilibrage alimentaire, l’allaitement et bien d’autre.

S’inscrire à la plateforme, c’est simplement. La procédure dans la vidéo ci-dessus

Loosto : Une initiative de 3 jeunes  africains de la diaspora

Le promoteur de la plateforme est Jean Domche, ingénieur en système d’information. Depuis plus de 12 ans, Jean accompagne les grandes entreprises internationales du secteur de l’assurance dans leur transformation digitale. Il co-fonde le projet avec Eugénie Noguem, Directrice des opérations chez Loosto. Eugénie est une ingénieure d’affaires de formation, avec plus de 10 ans d’expérience. Et enfin Ghislain Ngonpa, architecte IT avec également plus de 10 ans sur les problématiques des systèmes d’information.

Après avoir déposé ses valises à Douala, Loosto compte se déployer dans le pays.

 

A propos Martin NGANE

Journaliste Reporter d'Images et web journaliste. A travaillé pour Afrique-54.com ; la Voix des Décideur ; Humanitarian tv. Actuellement Directeur de Publication du journal en ligne kamer infos plus. Tel. +237 699416777(wathsapp). gmail : maxngane@gmail.com

Check Also

Cameroun – Lutte contre la tuberculose : Le personnel de l’hôpital Ste Thérèse de Nkolbisson mieux outillé

  En prélude à la journée mondiale de lutte contre la tuberculose qui se célèbre le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *