Filière halieutiques-Cameroun : L’impact de l’aliment poisson passé au scanner à Yaoundé

 L’atelier d’échange sur l’aliment de poissons et son impact sur la performance de la production aquacole au Cameroun s’est tenu le 25 mai 2022 à Yaoundé. Autour du secrétaire général, des Directeurs du département ministériel de tutel, des  partenaires et acteurs du secteur halieutiques et aquacoles. Les parties se sont données l’objectif d’évaluer la demande nationale en produits halieutiques, de comprendre l’impact de l’importation et par ailleurs, trouver des solutions face au déficit de la balance commerciale induit par ces importations.

Estimée à plus de 500.000 tonnes l’an la production par pêche de capture et celle de l’aquaculture en 2019 s’élevait à 335.000 tonnes soit 9100 tonnes pour l’aquaculture. Face à ce déficit, l’importation se situe à 185000 tonnes. Renverser la tendance de ces chiffres; pour le ministère de l’élevage des pêches et des industries animales(MINEPIA) nécessite la mise en œuvre de nouvelles stratégies qui impliquent la promotion des métiers aquacoles rentables. D’où la mise sur pied d’une stratégie visant à passer d’une aquaculture de subsistance à une commerciale durable et sociale responsable.

Celle-ci, reposera sur la limitation des importations et la sortie des devises, la création des emplois et de la production du système alimentaire. Toutes choses, qui renvoie aux formations des acteurs et renforcement des capacités des techniques et managériales.

Dans le cadre de la politique dite de “l’import – substitution”, l’on apprend que des instructions ont été données afin de renverser la tendance pour limiter la dépendance du pays à l’extérieur. Ceci dans l’importation des poissons pour mieux booster la production locale.

C’est en cela, que l’atelier de ce 25 mai trouve toute sa portée afin de mener toutes les réflexions sur la grille tarifaire des aliments de poissons et leur qualité au Cameroun.

Les résolutions à ces problématiques centrales permettront à l’État du Cameroun via son ministère en charge pour sortir des chaines occidentales.

 

Gervais Fredy MEMANA

A propos Martin NGANE

Journaliste Reporter d'Images et web journaliste. A travaillé pour Afrique-54.com ; la Voix des Décideur ; Humanitarian tv. Actuellement Directeur de Publication du journal en ligne kamer infos plus. Tel. +237 699416777(wathsapp). gmail : maxngane@gmail.com

Check Also

Cameroun-recouvrement des créances : La SRC présente ses nouvelles missions

La cérémonie s’est tenue le 25 mai 2022 à Yaoundé sous le patronage du Ministre …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *