Décès du gendarme Achille Mvogo : Le collectif des patriotes du monde pose un acte inédit

C’est un acte fort chargé de message qu’a posé le 08 juin 2022 le collectif des patriotes monde, sous la conduite de son coordonnateur Serge Antony Onguéné, à Banidouma, arrondissement de Elig Mfomo, département de la Lékié au domicile des parents du gendarme Rigobert Achile Mvogo décédé de suite de lapidation populaire à Buea le 14 octobre 2021.

«  Mon fils s’appelait Achille et Achille était un grand guerrier de la Grèce antique. Je lisais encore cette histoire ce matin en ayant la confirmation de votre visite. » Déclare le père du gendarme Achille Mvogo de regretté mémoire. Mais plus qu’un guerrier ordinaire, Achille Mvogo était un soldat de la première heure, un patriote, une légende.

                                   Père du defunt

C’est fort de tout ceci que le collectif des  patriotes du monde sous la conduite de son coordonnateur Serge Antony Onguéné, a décidé d’organiser une messe d’action de grâce en hommage à ce brillant gendarme qui s’en est allé pourtant plein de vie et d’esprit patriotique.

La messe célébrée par l’abbé Patrick Zingui a débuté au environ de 15 h en présence des membres de la famille du regretté, de Romain Ngonga, représentant du Maire et des bienfaiteurs. Dans son homélie, l’abbé Zingui, a, en s’appuyant sur le prophète Elie, témoigné de la foi qui habitait Achille bien qu’ayant choisi le métier des armes. Car face au grand nombre il n’a pas reculé, il ne s’est pas défendu il s’est remis entre les mains de Dieu. Il a d’ailleurs fait savoir que le soldat Mvogo avait été moulé dans la foi chrétienne durant son enfance et son cursus académique au sein de l’église catholique romaine à laquelle il était fortement attaché.

                                     Abbé Zingui

Il aurait pu devenir prêtre mais la nature a voulu qu’il devienne plutôt gendarme. Tout en saluant le courage et la foi de la famille du défunt qui ne s’est pas laissé emporter par l’esprit de vengeance. Il le souligne fort bien dans son homélie : « Elie n’a pas eu besoin de se venger, nous n’avons pas besoin de nous venger car la seul vengeance c’est le Seigneur. »

Avant de clore son homélie, l’abbé Zingui a salué l’acte charitable posé par les membres du collectif des patriotes monde reparti dans plusieurs pays, à travers leur coordonnateur Antony Onguéné. C’est selon le vicaire, un « signe d’amour véritable, un signe de compassion, un signe patriotique. Nous aimons notre pays et nous voulons construire ce pays-là dans la paix. Et pour ce faire, il faudrait que le sort d’un Camerounais soit mon sort à moi. » Souligne l’homme de Dieu face aux bienfaiteurs.

Délégation du Collectif des patriote monde

Des dons divers remis à la famille du soldat Mvogo

Il n’a pas fallu mobiliser tout un camion de don pour donner du sourire à cette famille modeste. Mais allé à l’essentiel comme chez tout africain. Les provisions présentés par le coordonnateur de l’association des patriotes monde était constitué du savon, riz, huile de cuisine, vêtement et bien d’autres. Sans étaler tous les contenus, Serge Antony Onguéné est allé aux plus symboliques. D’abord un ensemble de vêtement à la bonne couture a été remis au père afin qu’il sache que Achille avait beaucoup des frères et que bien qu’il soit parti ce qu’il faisait auprès d’eux continuera. Précise le chef de fil. En suite plusieurs tête de pagne remis à la mère du défunt pour la même raison. Puis vint le tour de l’épouse du défunt qui a reçu une gamme constituée du nécessaire pour l’entretien du nouveau-né d’à peine quelques mois. Car il faut souligner que le défunt quittait ce monde en laissant son épouse enceinte. Le dernier cadeau était un T-shirt symbolique sur lequel on avait gravé la photo du soldat dans sa tenue de combat signe d’un patriote déterminé à défendre son pays. Ce t-shirt sera remis à sa sœur cadette en hommage à son frère héros.

Une reconnaissance qui répond aux engagements de l’association des jeunes patriotes du monde

Dans son mot de circonstance, Serge Antony Onguéné souligne : « Nous venons aujourd’hui sous deux pans. La première chose c’est d’accomplir un engagement qu’on avait pris parce qu’aux obsèques nous étions ici. Et quand nous partions, nous avions décidé de revenir ; parce que, il est de coutume  chez nous que quand quelqu’un est parti, avec son décès on a l’impression que tout s’arrête. Seulement, monsieur Mvogo, le héros Mvogo, comme nous l’avons baptisé. Nous les patriotes, au Cameroun et dans la diaspora représentés au sein de ces organisations : Le réseau des patriotes Camerounais, représenté dans plusieurs pays dans le monde ; le comité des Camerounais de l’extérieur qui est en France et dans plusieurs pays ; la jeunesse républicaine du Cameroun qui est au Cameroun mais qui joue le rôle de tampon et de régulateur de ces organisations étant à l’initiative, a décidé de ne pas s’arrêter aux obsèques parce que ce qui s’est passé à Buea est plus grand que nous ne pouvons pas l’imaginer. Car c’est du Cameroun dont il était question. » C’est donc un héros dont la mémoire est digne d’être salué qui repose dans ce petit village de Banidouma dans le département de la Lékié.

Le symbole du patriotisme remis à l’oncle du defunt

Un acte inédit qui devrait faire un cas d’école

La dénomination des patriotes monde n’est pas un slogan vide au sein de cette association. Des actes forts sont posés pour amener la jeunesse à aimer leur pays en bannissant la haine, la violence et à être des modèle avéré du patriotisme au Cameroun et à travers le monde. La reconnaissance du sens de la respons abilité et de l’amour du prochain dont a fait preuve le gendarme Rigobert Achille Mvogo devrait être salué et interpelé tous les Camerounais qui continuent de tuer les autres Camerounais pour des raisons insoutenables.

A défaut d’être canonisé comme l’a souhaité le célébrant du jour, Achille vient d’être élevé au rang d’héros national par ce geste posé par les patriotes du Cameroun et du monde.

A propos Martin NGANE

Journaliste Reporter d'Images et web journaliste. A travaillé pour Afrique-54.com ; la Voix des Décideur ; Humanitarian tv. Actuellement Directeur de Publication du journal en ligne kamer infos plus. Tel. +237 699416777(wathsapp). gmail : maxngane@gmail.com

Check Also

Jeûne du Ramadan 2022 : Célestine Ketcha Courtes accompagne la communauté musulmane du Mfoundi

La Ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, Célestine Ketcha Courtes, a remis le 25 mars …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *