Sécurité transfrontalière : Le Cameroun et la République Centrafricaine mènent des réflexions à Yaoundé

Les travaux ouverts par le Ministre Camerounais de l’Administration Territoriale, Paul Atanga Nji le 13 juin 2022 et qui se poursuivront jusqu’au 16 juin prochain s’inscrivent dans le cadre de la deuxième session de la Commission mixte permanente de sécurité transfrontalières et de la cinquième session de la commission ad hoc des frontières entre le Cameroun et la République Centrafricaine.

Il sera question durant les trois (03) jours qui vont sanctionner ces travaux, d’évaluer, dans le cadre de la Commission mixte permanente de sécurité transfrontalière entre le Cameroun et la RCA, le niveau de mis en place des recommandations issues de la première session tenue à Bertoua du 06 au 07 février 2010. En outre, il sera question d’évaluer la mise en œuvre des recommandations issues de la quatrième session de la commission ad hoc des frontières tenue à Bertoua du 03 au 04 février 2010. Une importante délégation venue de la République Centrafricaine a effectué le déplacement pour Yaoundé. A la tête de cette délégation : Monsieur Bruno Yapande, Ministre de l’Administration du Territoire, de la Décentralisation et du Développement Local, Chef de mission ; il était accompagné de monsieur Rameaux Claude Bireau, Ministre de la défense Nationale ; monsieur Michel Nicaise Nassin, Ministre de l’Intérieur Chargé de la Sécurité Publique et de madame Sylvie Baipo Temon, Ministre des Affaires Etrangères et des Centrafricains de l’Etranger.

Le Cameroun et la République Centrafricaine : Deux pays frères et amis

En tant que pays frontaliers, le Cameroun et la RCA entretiennent des relations de bon voisinage. C’est à cet effet qu’en tant que l’un des leaders de la sous-région Afrique Centrale, le Cameroun se trouve être un bras séculier pour le pays du Pr. Archange Tuadera. C’est à cet effet que le pays dit Afrique en miniature a toujours apporter son soutien à ce pays frère et ami. Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, le Cameroun a envoyé plusieurs contingents militaires en Centrafrique dans le cadre de la mission MINUSCA, l’opération de maintien de la paix des Nations Unies. Il faut aussi souligner que le Cameroun abrite deux importants foyers de réfugiés Centrafricains à Garoua-Boulai dans la région de l’Est et dans l’Adamaoua à Borgop et Ngam. Ceci sans perdre de vue qu’il existe un important flux d’échanges économiques et commerciaux entre les deux pays. L’axe vital pour la RCA étant le corridor Douala-Bangui.

Photo de famille des membres du Gouvernement Camerounais et Centrafricain

Il également souligner que les deux pays font front commun dans la lutte contre le terrorisme notamment la secte islamique Boko Haram. Au regard de l’importance des relations tant sécuritaire qu’économique, il sied pour les deux pays de mener une bonne politique sécuritaire à la frontière afin de garantir leur intérêts communs. D’où l’importance des travaux ouverts ce jour dans la capitale du Cameroun.

A propos Martin NGANE

Journaliste Reporter d'Images et web journaliste. A travaillé pour Afrique-54.com ; la Voix des Décideur ; Humanitarian tv. Actuellement Directeur de Publication du journal en ligne kamer infos plus. Tel. +237 699416777(wathsapp). gmail : maxngane@gmail.com

Check Also

Réfection des routes de la Lekié : Célestin Bedzigui répond au journaliste Paul Fils Eloundou

Suite à une sortie du Journaliste Paul Fils Eloundou sur sa page Facebook le 13 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *