Innovations technologiques : Huawei compte révolutionner l’IA, la 5G et l’expérience des utilisateurs

Ce sont quelques-uns des progrès en matière de propriété intellectuelle que l’entreprise a dévoilé au cours  du forum « Agrandir le paysage de l’innovation 2022 » qui s’est tenu à Shenzen le mercredi 8 juin 2022.

Tenu à son siège de Shenzhen le 8 juin, le forum « Agrandir le paysage de l’innovation 2022 » était l’occasion pour Huawei d’annoncer un ensemble d’inventions clés dans le cadre de ses prix Bisannuels « Dix meilleures inventions ».

Le prix est destiné à récompenser les inventions susceptibles de créer de nouvelles séries de produits, de devenir des caractéristiques commerciales importantes de produits existants ou de générer une valeur considérable pour l’entreprise et l’industrie.

Les inventions primées lors de l’événement sont diverses, allant d’un réseau neuronal additionneur qui réduit considérablement la consommation d’énergie et la surface des circuits à un « iris optique » qui permet d’identifier de manière unique les fibres optiques. Il est en outre conçu pour faciliter la gestion des ressources réseau des opérateurs, tout en réduisant le temps et les coûts associés au déploiement de la large bande.

Cette annonce s’inscrit dans le contexte des droits de propriété intellectuelle, dont la protection et le partage sont, pour Huawei, essentiels à l’écosystème technologique.

Selon Song Liuping, Directeur juridique de Huawei, « Nous devons à tout prix protéger la propriété intellectuelle pour protéger l’innovation ». « Nous sommes enthousiastes à l’idée de concéder des licences sur nos brevets et nos technologies afin de partager nos innovations avec le monde entier. Cette démarche contribuera à élargir le paysage de l’innovation, à faire avancer notre secteur et à faire progresser la technologie pour tous », a-t-il martelé.

« Huawei est constamment en train de se transformer et de montrer au monde entier la valeur de la propriété intellectuelle chinoise », a déclaré Tian Lipu, président de la section chinoise de l’Association internationale pour la protection de la propriété intellectuelle.

En fin 2021, Huawei détenait plus de 110 000 brevets actifs, répartis sur plus de 45 000 familles de brevets. L’entreprise compte plus de brevets accordés que toute autre entreprise chinoise, a déposé le plus grand nombre de demandes de brevets auprès de l’Office européen des brevets et s’est classée cinquième sur le plan des nouveaux brevets accordés aux États-Unis. Huawei s’est classé au premier rang mondial en matière de demandes de brevet selon le traité de coopération en matière de brevets (PCT) pour la cinquième année consécutive.

Alan Fan, chef du département DPI de Huawei, a déclaré que l’industrie reconnaît fortement la valeur des brevets de Huawei, en particulier dans les normes courantes telles que la technologie cellulaire, le Wi-Fi et les codecs audio/vidéo.

« Au cours des cinq dernières années, plus de deux milliards de smartphones ont fait l’objet d’une licence pour les brevets 4G/5G de Huawei. Concernant les voitures, environ 8 millions de véhicules connectés protégés par des brevets Huawei sont livrés aux consommateurs chaque année », a déclaré M. Fan.

Par ailleurs, Huawei collabore activement avec des sociétés d’administration de licences de brevets afin de proposer des licences « à guichet unique » pour les principales normes.

« Plus de 260 entreprises, totalisant un milliard d’appareils, ont obtenu des licences de brevet HEVC de Huawei par le biais d’un pool de brevets », a déclaré Fan, ajoutant que la société est en pourparlers pour établir un nouveau pool de brevets « afin de donner à l’industrie un accès rapide aux brevets [de Huawei] pour les appareils Wi-Fi dans le monde entier ».

Huawei discute également de programmes de licences conjointes pour les brevets 5G avec des experts en la matière et d’autres titulaires de brevets industriels de premier plan.

Liu Hua, Directeur du Bureau de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle en Chine, a salué l’attention soutenue de Huawei pour l’innovation, en déclarant : « Nous avons hâte de voir Huawei continuer à participer à des compétitions mondiales de haut niveau en plaçant l’innovation au cœur de ses préoccupations ».

Pour Manuel Desantes, ancien vice-président de l’Office européen des brevets, étant donné le grand nombre de changements dans le monde aujourd’hui, ce qui compte le plus n’est plus le nombre de brevets ou d’inventions enregistrés. « Le système de la propriété intellectuelle doit garantir que les créations qui méritent d’être protégées sont celles qui apportent une valeur réelle », a-t-il déclaré.

Il s’agissait du troisième événement sur l’innovation et la propriété intellectuelle organisé par Huawei sur ses pratiques d’innovation. Tous les ans, Huawei réinvestit plus de 10 % de ses recettes dans la recherche et le développement.
Depuis quelques années, l’entreprise investit chaque année plus de 20 milliards de yuans dans la recherche fondamentale. En 2021, l’entreprise a augmenté ses investissements en matière de recherche et développement pour atteindre 142,7 milliards de CNY, soit 22,4 % de notre chiffre d’affaires total. Ses dépenses de recherche et développement et son ratio de dépenses de recherche et développement ont atteint leurs niveaux les plus élevés au cours des dix dernières années. En termes de dépenses de recherche et développement, Huawei s’est classée au deuxième rang du tableau de bord de l’UE sur les investissements en recherche et développement industriels de 2021. Au cours de la dernière décennie, l’investissement total de Huawei en recherche et développement a dépassé les 845 milliards de yuans.

 

 

A propos Martin NGANE

Journaliste Reporter d'Images et web journaliste. A travaillé pour Afrique-54.com ; la Voix des Décideur ; Humanitarian tv. Actuellement Directeur de Publication du journal en ligne kamer infos plus. Tel. +237 699416777(wathsapp). gmail : maxngane@gmail.com

Check Also

Salon du mobilier et produits forestiers non ligneux : La femme compte occuper une place de choix dans la transformation du bois au Cameroun

C’est ce qui ressort des travaux du 11 mai 2022 à Yaoundé présidés par Hélène …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *