Revalorisation du SMIG au Cameroun : Les travailleurs attendront encore quelques jours avant le verdict final

Les débats présidés le 16 juin 2022 par le ministre du Travail et de la Sécurité Sociale, Grégoire Owona ont permis de faire le point sur la volonté des acteurs du monde de l’emploi à revaloriser la masse salariale des employés à travers un rehaussement du Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti (SMIG).

Ils étaient suffisamment représentés à cette concertation. Syndicats, patronat et administration dans l’optique de s’accorder sur la nécessité de revaloriser la masse salariale des travailleurs du secteur privé au Cameroun en revoyant à la hausse le SMIG du pays jusqu’ici à 36 270 FCFA. Au sorti de ces travaux qui ont duré plus d’une, aucune conclusion définitive n’a été tiré néanmoins les acteurs se disent satisfaits des échange qui sont sur la bonne voie pour une solution appréciable dans les jours à venir : « le patronat est d’accord que le SMIG soit augmenté, les travailleurs sont d’accords que le SMIG soit augmenté. C’était la première phase, les gens ont donné des idées, monsieur le ministre a demandé au Ministère des Finances de voir la possibilité de cette augmentation et lors d’une prochaine réunion, nous allons débattre du montant de ce SMIG. Voilà la quintessence de cette réunion », souligne Jean-Marie Ndi, syndicaliste.

L’augmentation du SMIG au Cameroun : Une procédure de longue halène

Le débat sur l’augmention du SMIG au Cameroun est un débat qui ne date pas de cet instant. Ce sujet a même fait l’objet de vives tensions suite à une mauvaise interprétation des propos du Ministre du Travail lors de sa sortie médiatique de Mai 2019 à la chaine de télévision publique CRTV d’où il faisait savoir qu’ « on peut vivre avec les 36 270 FCFA représentant le SMIG au Cameroun. »

Néanmoins, le patron des travailleurs Camerounais avait entrepris des concertations en vue de revoir à la hausse le salaire des employés du pays dans l’optique de les assurer de meilleurs conditions de vie ; il le fait d’ailleurs savoir dans son propos de circonstance : « Vous exprimiez déjà lors de nos précédents échanges, votre assentiment concernant la revalorisation du SMIG malgré les contraintes auxquelles vous faites face. C’est dans cet élan que j’ai récemment encore échangé avec le patron du secteur agricole qui s’est montré très coopératif en faisant des propositions concrètes de revalorisation du SMIG à hauteur de 12% …. » On peut au vue des engagements des différents acteurs impliqués expirer une suite favorable à l’issue de ce processus.

A propos Martin NGANE

Journaliste Reporter d'Images et web journaliste. A travaillé pour Afrique-54.com ; la Voix des Décideur ; Humanitarian tv. Actuellement Directeur de Publication du journal en ligne kamer infos plus. Tel. +237 699416777(wathsapp). gmail : maxngane@gmail.com

Check Also

Protection des enfants handicapés et inclusion sociale-Cameroun : Les députés juniors portent le plaidoyer au parlement

C’était à l’occasion de la rencontre de partage et d’échanges entre les députés juniors du …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *