Au Cameroun : Plus de 16 000 000 de MILDA à distribuer au cours de la 4e campagne de lutte contre le paludisme 2022-2023

C’est ce qui ressort du point de presse tenu le 21 juin 2022 à Yaoundé par le Ministre de la Santé Publique Manaouda Malachie.

Cette rencontre médiatique a été l’occasion pour le patron de la santé publique au Cameroun de faire un bilan à mi-parcours de la distribution de MILDA (Moustiquaire Imprégné à Longue Durée d’Action) au Cameroun au Cours de la 4e campagne nationale de lutte contre le paludisme.

Il faut avant tout chose préciser que c’est le 5 juin dernier que la campagne nationale de lutte contre le paludisme a été lancée au Cameroun par la région du Nord avec la distribution des MILDA. A date, le Ministre de la Santé fait savoir que la 4e campagne nationale de lutte contre le paludisme au Cameroun se déroule en 3 phases : La première débuté le 5 juin 2022 se poursuivra jusqu’au mois d’août et s’adosse sur 2 étapes. La première  a débuté dans la région du Nord et ira jusqu’au 30 juin prochain. La 2e étape pour sa part ira jusqu’au mois d’août toujours dans la région du septentrion.

La 2e phase qui concernera les régions de l’Est, du Littoral et de l’Ouest et se poursuivra jusqu’au mois de septembre.

Enfin la 3e phase qui se déroulera dans les régions du Centre ; le Sud ; le Sud-Ouest et le Nord-Ouest. Cette phase se déroulera au cours de l’année 2023.

Bilan à mi-parcours de la campagne

Selon Manaouda Malachie, « les premières après 15 jours de l’exécution de la première étape », permettent de présenter le bilan suivant :

Dans la région de l’Adamaoua, sur les 5 districts de santé impliqués sur les 8 sollicité, 182.231 ménages ont été servis soit un taux de couverture globale de 111% pour un ratio de couverture de 94.4%. Dans l’Extrême-Nord, sur les 20 districts de santé impliqués, 742 395 ménages ont reçu des MILDA soit un taux de couverture de 105.8% soit un ratio de 93.7% ; pour ne s’attarder que sur ces cas de figures.

Les populations interpelées

Le MISANTE a tenu, au cours de cette campagne de distribution gratuite des MILDA qui a pour objectif de faire reculer le taux de mortalité dû au paludisme dans le pays, a appelé les populations Camerounaises à utiliser rigoureusement la mouquaire c’est-à-dire toujours dormir dessous. Pour sa part il ne ménagera aucun effort au cours de cette campagne de veiller au ratio une moustiquaire pour deux personnes.

 

A propos Martin NGANE

Journaliste Reporter d'Images et web journaliste. A travaillé pour Afrique-54.com ; la Voix des Décideur ; Humanitarian tv. Actuellement Directeur de Publication du journal en ligne kamer infos plus. Tel. +237 699416777(wathsapp). gmail : maxngane@gmail.com

Check Also

Cameroun – Lutte contre la tuberculose : Le personnel de l’hôpital Ste Thérèse de Nkolbisson mieux outillé

  En prélude à la journée mondiale de lutte contre la tuberculose qui se célèbre le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *