32e édition de la journée de l’enfant Africain : Le Nyong et So’o fait renaître l’espoir

C’est le constat fait ce 16 juin 2022 à Mbalmayo, chef-lieu du département du Nyong et So’o au Cameroun lors de la clôture des activités marquants la 32e édition de la journée de l’enfant Africain.

Sous le crédo de l’élimination des pratiques néfastes affectant les enfants, la clôture de la 32e édition de la journée de l’enfant Africain à Mbalmayo a été marquée d’un sceau fort de reconnaissance, d’adhésion et surtout de protection de l’enfant Africain par la présence des hautes autorités  de cette circonscription administrative.

Sous la houlette de la représentante de Monsieur le Sous-Préfet, Madame ABENA Nga Katherine C. au côté de la représentante de Monsieur le Maire, du représentant de Monsieur le régisseur madame MEZENE Annie S. sans omettre les représentants du commissariat central et spécial.      Les activités qui s’achèvent ce 16 juin sont la conséquence d’une longue semaine d’intenses déploiements planifié et mise en œuvre par Madame le Délégué Tiwa des affaires sociales et ses équipes dans les artères des villes et villages qui constituent le département du Nyong et So’o. Tenue sous cinq principales articulations (investissement humain; sensibilisations ; explications de la journée et porte ouverte), la semaine de l’enfant Africain dans le Nyong et So’o n’est pas restée sans échos comme dans certaines parties du territoire. Depuis le 09 juin dernier, les principaux acteurs de cette célébration et leurs proches au côté de la dynamique équipe départementale ont refait certains coins de la ville et particulièrement les abords et enseignes des locaux du dit ministère par des actions  d’investissement humain, la sensibilisation à la détection de ce qui constituent les pratiques néfastes, du rôle à jouer par les enfants pour se protéger, le tout chapeauté par le bien-fondé de cette journée.    L’implication et les défis à relever par le ministère des affaires sociales ne sont pas restés hors scanner de la cogitation.

Suffisamment représentée et présente dans les différentes administrations, la délégation départementale du Nyong et So’o compte à ce jour dans ces effectifs  seize dames et neufs hommes tous actifs dans la disponibilité d’écoute efficiente et un suivi concret des cas. De Nkolmetet à Nseng, des prisons aux écoles l’on reconnaît une avancée certaine  dans l’existence et le rôle des affaires sociale depuis quelques années dans le Nyong et So’o et à Mbalmayo en particulier comme en témoigne Madeleine flore assistante sociale au programme village d’enfants SOS “C’est un sentiment de satisfaction que nous avons au terme de la célébration de la 32e édition de la journée de l’enfant africain, la mobilisation au niveau du département

a été tel que nous tirons un coup de chapeau à Madame le délégué qui a su mobiliser les différentes couches sociales en permettant à SOS villages d’Enfants au Cameroun d’intervenir dans son chronogramme d’activité en terme de sensibilisation des enfants sur les comportements protecteurs pour l’élimination des pratiques néfastes qui affectent les enfants au quotidien”. Pour Antoine Mballa Essomba Eric du Centre d’éducation pour aveugle ” ce jour; je ne l’oublierai jamais. Merci à notre maman”.

Au moment où la 32e édition de la journée de l’enfant Africain referme ses portes, les celles des centres sociaux du Nyong et So’o restent ouvertes à tous. Ainsi, les enfants du Nyong et  So’o autant que ceux de la Sanaga Maritime et des Hauts plateaux retiennent que leurs corps est leur propriété et à ce titre personne ne doit en faire à sa guise pour en bénéficier d’une quelconque manière.

 

Gervais Fredy MEMANA.

A propos Martin NGANE

Journaliste Reporter d'Images et web journaliste. A travaillé pour Afrique-54.com ; la Voix des Décideur ; Humanitarian tv. Actuellement Directeur de Publication du journal en ligne kamer infos plus. Tel. +237 699416777(wathsapp). gmail : maxngane@gmail.com

Check Also

Jeûne du Ramadan 2022 : Célestine Ketcha Courtes accompagne la communauté musulmane du Mfoundi

La Ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, Célestine Ketcha Courtes, a remis le 25 mars …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *