Coopération: Le Cameroun et le PNUD Vers la stabilisation du Bassin du Lac Tchad

Réunis ce 16 juin 2022 à Yaoundé dans le cadre du projet « Facilité régionale de stabilisation du bassin du lac Tchad: Fenêtre du Cameroun », les membres du comité national de pilotage constitués du représentant du Sénat, de l’assemblée nationale, des ministères de la défense, de la justice, de  l’extérieur et bien d’autres au côté  de leurs partenaires techniques et financiers l’Allemagne, l’union européenne, la France…ont réitéré leurs pleine volonté à agir solidairement pour un retour définitif de la paix dans la zone septentrionale du Cameroun.

Sous le couvert des Nations Unies, le projet de stabilisation du bassin du lac Tchad  vise à créer et surtout à maintenir la confiance de la population dans le processus de paix en se focalisant sur les besoins de bases communautaires. Il s’agit en tout état de cause de rétablir la sécurité gage de liberté et d’épanouissement  pour une normalisation des relations humaines, économiques et sociales.

Sous la Présidence du ministre de l’économie de la planification et de l’aménagement du territoire (MINEPAT),  le comité national de pilotage dans la finalité de le renforcer avec une matérialisation de son efficacité pour sa première phase connait un embranchement local dirigé par le gouverneur de l’extrême Nord, qui se doit de veiller sur son effectivité dans les cinq principales localités de la région reparties sur trois départements à savoir Mayo sava, Logono et chari et le Mayo Tsanaga.

Pour les phases avenirs qui ambitionnent couvrir dix-neuf localités reparties cette fois sur sept plans d’actions, le comité Régional pour l’implémentation de ce processus vise mettre autour de la table les parties prenantes pour une réussite sans égale.

Pour l’ambassadeur d’Allemagne au Cameroun FRICKE Corinna “Le projet de la stabilisation de la zone du lac Tchad fenêtre du Cameroun a un objectif dans un premier temps de prendre acte de résultats de la première année et bien entendu par la suite passer en revue les actions programmées pour la deuxième année et la deuxième phase. je crois qu’au moment où le comité de pilotage tient ses travaux les membres du comité de pilotage sont plutôt très satisfait des résultats de la première année qui ont focalisé leur attention sur 5 localités et un certain nombre d’infrastructures de sécurité dans un premier temps mais aussi économique et social ont été réalisés avec  succès et nous constatons le fait que cela propulse les actions de développement et  les emplois. En ce qui est du plan de travail pour l’année qui commence ou qui est en cours l’unité d’exécution du projet nous a fait une proposition de passer à une vitesse supérieure donc pour la deuxième année nous passerons de cinq localités à sept localités, en tout 12 localités avec l’accord de nos partenaires qui a été très favorable. Ils sont disposés à continuer de nous appuyer et à rester au côté du Cameroun avec  l’engagement d’injecter jusqu’à 1 million de dollars dans ce projet. Donc au moment où nous nous levons sur ce comité de pilotage nous disons que nous avons plutôt nous avons terminé le comité de pilotage sur une note de satisfaction totale par rapport à ce qui a été fait et par rapport à ce qui est programmé”. Pour le représentant résident PNUD Jean Luc Station La mise à contribution d’un arsenal de structure sociale dans une lutte contre le terrorisme participe sans doute à la cohésion sociale et donc à convaincre.

 

 

Gervais Fredy MEMANA

A propos Martin NGANE

Journaliste Reporter d'Images et web journaliste. A travaillé pour Afrique-54.com ; la Voix des Décideur ; Humanitarian tv. Actuellement Directeur de Publication du journal en ligne kamer infos plus. Tel. +237 699416777(wathsapp). gmail : maxngane@gmail.com

Check Also

Cameroun-recouvrement des créances : La SRC présente ses nouvelles missions

La cérémonie s’est tenue le 25 mai 2022 à Yaoundé sous le patronage du Ministre …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *