Douala-Yaoundé : Le train express rassure sa clientèle

La conférence de presse tenue ce 1er juillet 2022 à Yaoundé a l’occasion du premier anniversaire du train express a permis à Claude MISSE NTONE, Directeur des Transports Ferroviaires au Ministère des transports, de présenter l’exploit enregistré par ce nouveau service un an après sa mise en place.

Ponctualité, convivialité, sécurité, confort. C’est la devise qui le rend exceptionnel ; le train express, un an après son lancement le 1er juillet 2021 par le Gouvernement Camerounais et son concessionnaire CAMRAIL, filiale de Bolloré assure sans faille la liaison Douala-Yaoundé-Douala. Angelha Batongue, passager en provenance de Douala nous confie : « Le voyage était super j’ai voyagé en premium. Très class, pas de secousses d’ailleurs, j’ai dormi le long du voyage jusqu’à l’arriver. » En effet, les responsables de CAMRAIL ont mis sur pied une batterie des mesures dans l’optique de garantir un voyage sans anicroche aux usagers.

Les dispositions avant embarcation  

De nombreuses dispositions sont prises avant le lancement du voyage. L’équipe conduite débute la prise de service à 4h, soit 2h30 avant le départ du train. En suite les conducteurs se soumettent au test d’alcoolémie dont les résultats déterminent l’habilité ou non de l’équipage à conduire. L’on relève plusieurs autres exigences à l’instar de l’Equipe Mobirail.  Les équipes du front office sont attendues dans l’intervalle 4h30-4h45. Cette prise de service est immédiatement suivie de l’ouverture des guichets et des différentes salles d’attente. 5h00, le premier ticket peut être vendu aux guichets et les passagers dirigés vers leurs salles d’attente respectives par de charmantes hôtesses en attendant l’embarquement prévu en principe au plus tard à 6h. Souligne le communiqué de CAMRAIL. Plusieurs autres mesures visant à garantir la sécurité des passagers sont prises à toutes les étapes avant décollage, pendant le voyage et à l’arrivé.

Des dispositions qui rassurent les usagers

Selon les chiffres avancés par le Directeur des Transports Ferroviaires au Ministère des Transports  au cours de cette conférence de presse, le train express depuis son lancement le 1er juillet 2021 enregistre : Nombre de voyages effectués 667 ; nombre de passagers transportés 141 000 ; durée du voyage 4h 45’5 ; nombre de places assises 536 ; nombre total de voitures voyageurs 9 avec le Bar inclus ; le nombre d’arrêts est de 5 pour 2 mn chacune. « Le taux de fréquentation se situe autour de 54% et nous travaillons pour améliorer ce taux. Nous travaillons sur l’offre et l’augmentation des locomotives de sorte à faire des départs chaque matin de Yaoundé et de Douala. Des voitures neuves pourraient être affrétées à la ligne du nord qui a déjà des voitures vétustes », annonce Claude Misse Ntone, directeur des transports ferroviaire au ministère des Transports au cours de cette conférence de presse.

De quoi oublier les tristes événements de 2016

La catastrophe ferroviaire survenue en 2016 à Eséka sur la ligne Douala-Yaoundé exploitée par Camrail, filiale de Bolloré ayant causé 80 morts avait collé une étiquette meurtrière non seulement sur la ligne en question mais aussi sur le service de Camrail. Après condamnation de l’opérateur et paiement des indemnisations, le matériel avait été rénové et un nouveau service a été mis en place : Le train express. C’est ainsi que le 1er juillet 2021, le premier départ sera lancé par Ernest Massena Ngalle Bibehe, Ministre Camerounais en charge du Transport.

A nos jours, les passagers ont laissé derrière eux ce triste souvenir face au confort et à l’assurance que leur procure le train express. « Au départ j’avais peur d’emprunter le train mais depuis 5 voyages aujourd’hui que j’emprunte le train express je suis sans crainte face au confort et au mesures de sécurité prise avant embarcation », nous confie Batongue Angelha, passager.

 

 

A propos Martin Donald NGANE

Journaliste Reporter d'Images et web journaliste. Martin Donald Ngane est un jeune camerounais passionné des métiers de la communication. Après son Master I en Droit Public Fondamental à l'université de Yaoundé 2, il va obtenir une qualification professionnelle en Journalisme Reporter d'Images. Il va par la suite subir une formation en web journalisme au groupe Branding Africa puis Certifié OIM et AFP. Après avoir exercé dans plusieurs médias au Cameroun, il lance le site d'information Kamer Infos + qui publie en continu les informations du Cameroun et du monde. Contact: (+237) 699416777(wathsapp). gmail : maxngane@gmail.com

Check Also

Pénurie de carburant au Cameroun : Paul Biya désamorce la bombe

Face à la rareté du carburant qui commençait à susciter des malaises dans le pays, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *