16.5 C
New York
mardi, avril 16, 2024
spot_img

Transports ferroviaires-Cameroun: La sécurité et la sûreté passés au scanner

C’est au ministère des transports ce 31 août 2022 que le patron des transports Camerounais a mené une réflexion élargie sur la sécurité et la sûreté du matériel et des installations ferroviaire au Cameroun.

La concertation qui s’est tenue ce jour fait suite à un constat irresponsable et déshonorant de la montée des actes de malveillance et de vandalisme sur les installations et équipements ferroviaires dans l’ensemble du territoire. Sur la base d’une étude menée en août 2022, le taux des actes d’incivisme comparé à 2021 a pris de l’ampleur. De  ce qui est des cas de vols et cambriolage 32 cas en 2022 contre 17 en 2021. Côté des jets projectiles 23 cas contre 13, sabotage des installations 29 contre 09 cas. Une analyse qui fait place à l’urgence pour une  prise de conscience et de décisions contre les usagers et riverains auteurs de ces actes. Si jusque-là, plusieurs campagnes de sensibilisation avaient déjà été menées, la session extraordinaire conjointe du COMIFER et CTV d’avril 2021 a fait place à plusieurs résolutions qui peinent à prendre corps. Il s’agit donc pour les participants de repenser leurs visions et actions selon la recrudescence de ces faits. De manière concrète, les actions coups de poings vont s’intensifier, les campagnes vont continuer et le renforcement des mesures de sécurité entre autres.

Pour le Directeur des transports ferroviaires Claude MISSE Ntone, « Il s’agit de prescrire de nouvelles orientations dans le cadre de la lutte pour permettre que notre réseau soit fiable sans actes de malveillance que ce soit sur la voie mais aussi sur les convois ferroviaires et surtout les trains voyageurs ».

Cette rencontre qui a réuni les responsables en charge de la sécurité ferroviaire et de CAMRAIL a jeté les bases de la nouvelle traque des hors la loi. Pour Pascal MINY Directeur général de CAMRAIL, « Il s’agit d’un travail d’équipe entre le comité interministériel de ferroviaire et les commissions de transport voyageurs pour faire le point sur ce qui a été fait et ce qui peut être améliorés. Les bandes organisées ont principalement portés notre attention et des mesures appropriées validées. »

De manière établie, toutes les attentions ont été portées sur l’examen de la problématique relevant des équipements et installation ferroviaires.il sera dès lors question de suivre leurs mise en exécution pour les parties prenantes a souligné le ministre des transports Ernest Masséna N. BIBEHE.

Print Friendly, PDF & Email

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

0FansLike
3,913FollowersFollow
21,600SubscribersSubscribe
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Print Friendly, PDF & Email