test
32.8 C
New York
lundi, juin 24, 2024
spot_img

Cameroun-Plateforme waka waka 237 : Un outil de communication au service des acteurs du secteur du tourisme

C’est le constat fait à l’issue de l’atelier de renforcement de capacités et d’utilisation de cette plateforme numérique, présentée par le Syndicat Patronal des Industries de l’hôtellerie et du Tourisme (SPIHT) tenu le 25 avril à Yaoundé. Le projet est coordonné par Le Dispositif d’Appui à la Compétitivité du Cameroun(DACC).

Waka waka 237 est un outil qui viendra redorer l’image du tourisme au Cameroun en mettant en scène tous les acteurs de la chaine de valeurs de ce secteur. Cette plateforme va assurer la visibilité de tous les acteurs du tourisme, fournir au grand public des informations utiles riches et variées, sur l’offre touristique au Cameroun.

C’est un projet qui s’inscrit à l’actif du Syndicat Patronal des Industries de l’Hôtellerie et du Tourisme (SPIHT) dont la mission principale est celle d’augmenter la notoriété des entreprises de tourisme et de rehausser leur image de marque. A coté de cette mission, les différents participants ont assisté à une démonstration pratique de l’utilisation de cette application.

De plus, cet outil de communication vient combler beaucoup de vides au niveau de la communication et la promotion des différents atouts touristiques du Cameroun mais aussi de permettre aux entreprises de tourisme de conquérir de nouvelles parts de marchés, de repenser l’avenir du secteur qui a une capacité unique et de permettre d’accroitre les richesses.

La Présidente du Syndicat Patronal des Industries de l’Hôtellerie et du Tourisme n’a pas manqué de signaler la nécessité pour les entreprises d’utiliser cet outil au cours de son allocution :

« rendons nos entreprises par nos actions concertées visibles, plus attractives, et compétitives, permettre un accroissement perceptible des richesses et créer un climat de solidarité touristique. »

A insisté madame Chantal LEWAT.

Le DACC : Elément pilote du projet en charge de l’appui technique et financier

Le Dispositif d’Appui à la Compétitivité du Cameroun(DACC) est un instrument de la coopération Cameroun-Union Européenne qui contribue à l’atteinte des Objectifs de Développement Durable tel que déclinés dans la Stratégie Nationale de Développement (SND30). Il a pour objectif d’améliorer la compétitivité de l’économie camerounaise notamment à travers un appui des Petites et Moyennes Entreprises et des Très Petites Entreprises. L’intervention du DACC se décline sous trois axes parmi lesquelles : Un appui direct aux entreprises et organisations intermédiaires, l’amélioration du climat des affaires à travers un appui au dialogue public-privé, la normalisation et l’efficacité énergétique. Le DACC a apporté un appui technique et financier au projet Waka Waka. Concrètement, plusieurs actions ont été mises en place au profit du SPIHT notamment l’élaboration d’un guide de bonne pratique dans le secteur de l’hôtellerie et du tourisme, l’organisation de trois sessions de formation.

Pour rappel mémoire, depuis son lancement officiel en janvier 2020 au Cameroun, le DACC n’a cessé de mettre sur pied des stratégies efficaces et efficientes en vue de permettre au Cameroun de devenir un pole par excellence d’émergence à l’horizon 2035. Un projet financé par l’Union Européenne à hauteur de 10 millions d’euros soit 6,5 milliards de Francs CFA. Cette enveloppe a été repartie de la manière suivante : 2,941 milliards de Francs CFA consacrés à l’assistance technique mise en œuvre par le consortium SOFRECO-PWC, pour les misions d’accompagnement du secteur privé en services non financiers. L’octroi des crédits à des taux préférentiels aux PME camerounaises à travers les banques telles que la CCA BANK et la CBC, avec une enveloppe de 2,493 milliards de FCFA.La liste est loin d’être exhaustive pour présenter les différents axes d’interventions de la DACC dans l’économie du pays.

Des chiffres clés qui dresse un bilan élogieux

le DACC avec une durée de quatre ans, depuis sa mise sur pied au Cameroun,  a permis d’appuyer plusieurs entreprises. « Nous enregistrons près de 230 PME et TPE camerounaises qui ont reçu notre appui, dans les filières jugées stratégiques par le gouvernement notamment le secteur agroalimentaire, l’hôtellerie et la restauration, le numérique, textile et le cuir. Les accompagnements ont porté sur la réalisation de diagnostics techniques et commerciaux au sein desdites entreprises. La réalisation de business plan, le renforcement des capacités, la réalisation des études diverses visant à améliorer le climat des affaires, la réalisation des audits énergétiques et des actions d’assistance pour réduire la consommation énergétique. »

Confie Raouf JAOUA Chef de mission DACC.

Gros plan sur le SPIHT

Le Syndical Patronal des Industries de l’Hôtellerie et du Tourisme est une organisation intermédiaire qui regroupe les promoteurs, exploitants ou gérants d’hôtels, de restaurants, agence de voyage et tourisme, cafés, guides professionnels de chasse, associations de guides de tourisme.

Une opportunité idoine pour les promoteurs d’hôtels qui encouragent ce projet et gardent l’espoir que cette plateforme puisse leur permettre d’augmenter leur carnet d’adresse et d’accroitre leur chiffre d’affaires telle qu’a décrit Monsieur Mohaman Adamou Bello Directeur Adjoint de l’hôtel Framotel situé à Kribi.

C’est donc dans une marche pleine d’assurance vers l’émergence du Cameroun à l’horizon 2035 que se sont engagés ces différents acteurs.

 

Raissa Fouda

Print Friendly, PDF & Email

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

0FansLike
3,913FollowersFollow
21,800SubscribersSubscribe
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Print Friendly, PDF & Email

Please disable your adblocker or whitelist this site!