18.6 C
New York
dimanche, mai 26, 2024
spot_img

Mbam et Kim : la jeunesse initiée au commandement traditionnel

La tournée de travail et d’amitié du Chef Supérieur des Sanaga, Djanti Baveuck et assimilés qui a débutée le 18 mars dernier et dont les activités sont en cours dans l’arrondissement de Ntui a permis de découvrir le dynamisme de la jeunesse impliquée dans le commandement traditionnel.

Les villages Bidandzengue et Biatsota I sont gouvernés par deux chefs dont leur jeunesse ne fait aucunement obstacle à leurs compétences managériales.

Plusieurs aspects ont permis à la caravane du Roi MVEIMANI SOMBO AMBA de se rassurer de la préservation et de la valorisation des valeurs culturelles et ancestrales .

En effet, tous les éléments ont été mis en place sous la bonne diligence de ces jeunes chefs pour offrir non seulement un accueil extraordinaire à la délégation Royale mais aussi une démonstration de force en matière de cultures .Les femmes de ces villages ont tenu la draguée haute à leurs convives à travers des danses à l’instar de le Makindé et d’autres danses locales.

Après cette effervescence folklorique, vint la phase des interventions ,le Jeune chef de Binda dzengue S.M AMGNA Wilfried n’a pas de relever dans son discours la parfaite maîtrise des problèmes et maux qui minent son village parmi lesquels le non respect de l’autorité traditionnelle, la consommation des drogues et stupéfiants par les jeunes ,la pression foncière.

 

Après avoir égrainé ce chapelet de difficultés,le jeune chef va écouter à son tour la réponse de son hôte.Touché par les problèmes soulevés par S.M AMAGNA Wilfried, le Roi des Sanaga Djanti Baveuck et assimilés va à son tour conscientiser les populations de Biatsota I sur ces phénomènes qui ont acquis droit de cité dans ce village la question foncière revient à tous les coups et elle constitue également le cheval de bataille du Chef Supérieur.Il n’a pas manqué de décrier ces ventes en masse des terres au mépris de certaines prohibitions juridiques et traditionnelles orchestrées par certains villageois ou alors par une grande famille qui se dit propriétaire des terres.L’ inquiétude du monarque réside en ce qui sera légué à la postérité une fois que tout sera vendu .

L’autre volet du message passé ici porte sur la délinquance juvénile cette gangrène sociale catalysée par la prise des stupéfiants et l’activité de moto -taxi constitue une véritable déperdition de la jeunesse du Mbam et Kim en général et de Biatsota I en particulier. »Quel est l’avenir de nos villages ? Qu’allons -nous léguer aux générations futures ? » Cette inquiétude de S.M MVEIMANI SOMBO AMBA se décline clairement dans ses propos lorsqu’il déclare: Nos communautés sont en danger et si nous ne faisons rien nos irons tout droit vers le chemin du non retour.

Le même son de cloche a retenti au village Biatsota II ici aussi, l’accueil était à la dimension de l’hôte et les paroles sont allées dans le sens de la préservation des valeurs historiques , culturelles et traditionnelles.Le chef de Biatsota I S.M Atenguena François est bien conscient la responsabilité qui lui incombe dans la préservation de ces valeurs.D’ailleurs il a fait preuve de ce soucis dans son discours en retraçant de manière claire et précise l’histoire de son village.

Malgré les luttes de succession au trône qui continue d’être une pierre d’achoppement pour les traditions et la culture des villages de ce royaume,le Chef Supérieur reste jaloux de ses fonctions de gardiens de la tradition et tient à ce que cette tradition doit respectée contre vents et marées.On peut donc comprendre sa détermination lorsqu’ il déclare à l’endroit du jeune chef Atenguena François Xavier : »vous êtes chef aujourd’hui et vous méritez d’être chef pour toujours. » et conclu par la suite « Population de Biatsota I voici mon fils. » Ces propos de l’autorité suprême viennent mettre un terme des querelles intestines et inutiles qui émaillent à la chefferie de ce village.

La messe étant dite, place au youyous aux danses pour raccompagner S.M Supérieur arrivé au terme de sa séance de travail dans ce village.

Print Friendly, PDF & Email

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

0FansLike
3,913FollowersFollow
21,800SubscribersSubscribe
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Print Friendly, PDF & Email

Please disable your adblocker or whitelist this site!