test
29.7 C
New York
lundi, juin 24, 2024
spot_img

Fête Nationale du 20 mai 2024 : Le pôle Art Topiaire et floral dévoile « Le jardin de l’unité » au public

Situé dans le trajet présidentiel, rue Jean Paul 2, il a été présenté au public, aux médias et à tous les visiteurs. Un véritable espace embelli, stratégique, fréquenté par d’éminents invités de marque de notre Président de la République, Son Excellence Paul Biya. Cette réalisation est une contribution significative à l’esthétique de notre capitale dans le cadre de la valorisation des talus de Yaoundé.

Sur la rue Jean Paul 2, se trouve un véritable paradis végétal qui charme tous ceux qui ont la chance de s’y promener : « le jardin de l’unité ». Ici, les visiteurs sont transportés dans un monde de douceur et de sérénité. Les allées ombragées par de majestueux dessins floraux invitent à la flânerie, tandis que les parterres fleuris offrent un festival de couleurs et de parfums envoûtants.

C’est depuis plusieurs mois que le pôle art topiaire et floral, une coordination du Ministère des arts et de la culture est engagé dans un vaste programme en collaboration avec à l’égard de la restauration des jardins du musée national, l’aménagement des talus de la ville de Yaoundé, la réhabilitation des espaces, qu’ils soient floraux, paysagers ou topiaires. Ce vaste chantier constitue un véritable témoignage de l’engagement du Ministère en faveur de la préservation du patrimoine artistique et culturel de notre nation.

 

Les équipes à l’œuvre

Ce pôle voudrait entreprendre aussi avec la collaboration du Ministère un inventaire exhaustif des espèces végétales découvertes lors de ce processus, ainsi que celles qui ont été ajoutées pour enrichir la diversité botanique des jardins. Une initiative qui contribuera non seulement à la documentation scientifique mais également à sensibiliser le public à la richesse de notre biodiversité.

Après le Musée National, l’attention a été porté il y a quelques semaines sur le projet de donner vie à une façade basse du Palais des Congrès, située dans le trajet présidentiel, rue Jean Paul II à l’effet d’embellir cet espace stratégique, fréquenté par d’éminents invités de marque de notre Président de la République, Son Excellence Paul Biya, serait une contribution significative à l’esthétique de notre capitale.

Des rues totalement transformées

C’est un travail d’embellissement engagé depuis le 14 février avec l’autorisation du Directeur Général du Palais des congrès qui d’ailleurs a apporté son soutien en approvisionnement en eau pour l’arrosage. Le travail consistait à l’aménagement paysager d’une fresque sur une portion du talus incluant des sculptures emblématiques matérialisant les dix régions, de l’écriture végétale vivante symbolisant les emblèmes, un tapis de plantes ornementales représentant le drapeau tricolore, et quatre massifs évoquant les quatre aires culturelles. Des formes d’expression qui concourent à matérialiser l’unité du Cameroun.

« Ce projet qui a un aspect social et économique pourra aider les jeunes à la lutte contre la pauvreté, car ce sont de nouveaux métiers dans le cadre de l’insertion, la réinsertion, et reconversion des jeunes et adultes »,

a expliqué Madame Tsala BELIBI née ZOUGA OWONA Ursule Pulchérie, Coordonnatrice Nationale du Pôle Art Topiaire et Floral. Le projet de valorisation des talus de la ville de Yaoundé entend poursuivre cette dynamique sur plusieurs points stratégiques avec la collaboration des partenaires. Plusieurs administrations notamment la Mairie de la ville de Yaoundé ainsi que les maires des sept arrondissements. Pour rappel, le pôle art topiaire et floral est une émanation de la loi régissant les associations artistiques et culturelles et la structuration de 26 pôles. Le cahier de charge de ce pôle avait déjà été précisé par le Directeur du Développement et de la promotion des arts de l’époque. « Il devrait rapidement mettre en place une association nationale des professionnels qui devra avoir des représentants dans tous les 360 arrondissements de la république afin de former les futures compagnies qui vont mettre sur pied la fédération nationale.

Une équipe dynamique et appliquée

Rappelons que la loi du 20 Juillet 2020 régissant les associations artistiques et culturelles est une révolution dans notre pays  car elle a permis de distinguer désormais  les associations artistiques et culturelles de l’ensemble des associations  régies par la loi de 1990, et va donc permettre que les associations regroupant les professionnelles puissent  se former, mais d’avantage qu’il y’ait des regroupements ,ce qui n’était pas le cas avec la loi de 1990 qui ne permettait pas aux associations de base de se regrouper. Or la nouvelle loi permet aux professionnels de se regrouper par discipline pour former de compagnies dans le cadre   des arrondissements, des unions dans le cadre des départements, des guides dans le cadre des régions, la fédération au niveau national, et une représentation internationale. Ces regroupements seront ouverts, mais d’avantage agrées par le ministère des arts et de la culture   qui à travers leurs programmes va les appuyer et recevoir des subventions.

Print Friendly, PDF & Email

Related Articles

Stay Connected

0FansLike
3,913FollowersFollow
21,800SubscribersSubscribe
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Print Friendly, PDF & Email

Please disable your adblocker or whitelist this site!