18.6 C
New York
dimanche, mai 26, 2024
spot_img

Violences basées sur le Genre : Visite du Représentant de l’UNFPA sur le site de l’association des Bayam-sellam du Cameroun

Dans le cadre de la célébration des 16 jours d’activisme pour la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles, le Représentant du Fonds des Nations Unies pour la population a procédé hier à la visite du site de ASBY market sis à la zone Magzi-nsam

Cette cérémonie a permis le rassemblement des commerçant des dix régions du pays hommes et femmes qui ont répondus massivement à cet appel pour dire non aux violences faites aux femmes et motiver celles-ci à dénoncer toutes sortes de violences. Plusieurs institutions étatiques ont pris part à cette activité notamment, le Ministère de la Promotion de la Femme et de la Famille(MINPROFF) acteur pilote des actions d’ASBY, l’office du Baccalauréat du Cameroun et bien d’autres.

L’association des Bayam Selam du Cameroun est une association de droit privé camerounais qui vise le rassemblement et le resserrement des liens de ses membres à travers l’entraide et la mise en commun des moyens d’intervention.

Par ailleurs, elle vise la mise en place résolue d’une synergie entre les acteurs du secteur informel, principalement ceux intervenants dans les circuits de distribution des denrées alimentaires pour la création d’une chaine de commercialisation au Cameroun.

Le diamant couvert de boue victime de diverses formes de violences

Les ‘’Bayam-sellam’’ comme on les appelle communément sont victimes de plusieurs formes de violence que ce soit dans leur foyers comme dans l’exercice de leur travail pourtant ces derniers constituent la mamelle nourricière du pays. Ces femmes font vivre le Cameroun et d’autres pays.

« je suis commerçante depuis plus de 20 ans, le père de mes enfants ne faisait absolument rien c’est grâce à ce commerce que je nourri mes enfants ,je les envoie  à l’école, au début mon mari me battait parce qu’il arrivait des moments où je voyageais pour acheter des vivres dans les brousses, par moment aussi il fallait venir attendre la marchandise sous le froid ici au marché  mon mari disait que je venais passer la nuit avec mes amants pourtant ce n’était pas le cas .J’ai vécu cette violence pendant dix bonnes années je gardais le silence pour le bien –être de mes enfants ,un jour il a failli me tuer j’ai quitté le domicile avec mes enfants et je suis allée le dénoncer à la police ,on l’avait menacé nous nous sommes finalement séparés. » Une vaillante commerçante victime d’abus dans son foyer.

Gros plan sur Monsieur CHI Joseph ATANGA : Homme d’affaires malvoyant Bénéficiaire d’un appui de UNFPA

Jeune-homme de 34 ans, débrouillard travailleur infatigable, Monsieur CHI est quitté du petit élevage au grand élevage grâce à l’amour pour son travail et son dévouement. Durant cette cérémonie, il a été félicité et bénéficiera de l’accompagnement d’un projet « UNFPA va l’accompagner dans une activité génératrice de revenus. Une équipe ira à sa rencontre les jours à venir pour mener une étude de faisabilité de son projet. » Confie Docteur KOFFI Justin Représentant de UNFPA.

Le gouvernement réaffirme son soutien à ASBY

« Toutes les portes sont ouvertes à cette association, leurs activités ont toujours été soutenues. Le MINPROFF continue d’encourager et de soutenir leurs actions. Nous savons que la femme Bayam –sellam constitue la mamelle nourricière du pays, et œuvre pour la sécurité alimentaire.

Nous compterons toujours sur elles pour sécuriser, développer, et améliorer l’alimentation dans notre pays. » Déclare Madame Isabelle Lafortune DIPITA Directrice de la promotion économique de la

Print Friendly, PDF & Email

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

0FansLike
3,913FollowersFollow
21,800SubscribersSubscribe
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Print Friendly, PDF & Email

Please disable your adblocker or whitelist this site!