16.5 C
New York
mardi, avril 16, 2024
spot_img

Mbam-et-Kim : L’AUBAVUTIAMK fédère les artistes kimois

L’association des artistes Uki-Baveck-Vùté-Tikar et autres du Mbam-et-Kim en abrégée AUBAVUTIAMK a tenu le 3 mai 2023 sa première assemblée générale à Yaoundé.

C’est une concertation de plusieurs heures riches en partage d’expériences et d’ambition qui a meublé la rencontre de ce jour. Ils sont venus de divers horizons et se recrutent dans l’ensemble des ethnies que comptent les 5 arrondissement du Mbam-et-Kim.

L’initiateur, NDZI Joseph Giscard, Président de cette association n’a pas manqué d’éclairer lanterner des participants sur les raisons ayant motivé la mise en place de ce projet : « Je voulais réunir les artistes sur une même table pour qu’ensemble nous discutions sur nos problèmes communs à promouvoir efficacement la culture Kimoise à travers le monde, trouver un moyen plus fiable au sein d’une association légale. » Après ces éclairages du Président qui ont suivi la prière d’ouverture exécutée par l’artiste Justin Koulaya, vint le tour du conseiller Billy Ngmane de prendre la parole.

Celui-ci a relevé la nécessité de plus d’inclusion à travers l’ajout au sein du forum de certains membres importants de la musique qui sont inconnus dans le Mbam et kim à l’instar de William Jazz, instrumentiste international qui cherche ses repères.

Artistes originaires du Mbam-et-Kim

Les autres artistes présents ont pris la parole à tour de rôle soit pour partager leurs expériences ou pour apporter des suggestions. On peut relever l’idée de l’enregistrement de l’association au ministère de la culture et son affiliation au sein des fédérations. Trouver un cadre idéal pour la prochaine réunion et tous les artistes doivent être membres de la SONACAM.

Au finish, les différents membres présents ont fini par s’accorder sur les mesures à prendre pour une envole certaine et sans bavure de cet important projet.

 Une rencontre assortie de plusieurs projets

Tout compte fait, c’est avec fier allure que les participants se sont fixés plusieurs projets visant à hisser haut l’image de marque de cette association. On relève parmi ceux-ci :

Le projet du chant de l’unité à exposer le 20 Mai prochain avec pour thème : Mbam et Kim sur scène, et le mini festival au siège Ntui prévu en fin Août pour ne citer que ceux-ci.

 La culture kimoise doit s’imposer dans le pays

Le Mbam et kim a une culture riche mais pas connu, peut-on constater. Le manque d’une organisation forte de ces artistes qui fonctionnaient jusqu’ici en chevalier solitaire est la raison pour laquelle aucune subvention ne leur a été accordée jusqu’ici. Les participants se sont mis d’accord sur le fait que le travail et le sérieux demeurent les seules arme de conviction efficace qui pourrait motiver l’implication des élites à apporter leur soutien à cette initiative. Cette plateforme vient donc renforcer les liens entre les artiste kimois en les fédérant autour d’un même projet à savoir, la valorisation de la culture kimoise.

Print Friendly, PDF & Email

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

0FansLike
3,913FollowersFollow
21,600SubscribersSubscribe
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Print Friendly, PDF & Email