18.6 C
New York
dimanche, mai 26, 2024
spot_img

Cameroun-JIPA 2023 : Au-delà d’une simple célébration protocolaire

La célébration de l’édition 2023 de la Journée Internationale des personne Âgées (JIPA) au Cameroun a été marquée par une touche particulière avec le Ministère des Affaires Social comme chef d’orchestre.

Plus qu’une simple célébration protocolaire limité à la seule journée du 1er octobre, une attention particulière a été accordée à cette édition, témoignant des avancées en matière de considération et de protection des droits des personnes âgées au Cameroun. Les personnes âgées enrôlées dans diverses associations de la société civile ont pris part massivement à la célébration de la journée à elle dédiée par les Nations-Unies dont présidait madame le Secrétaire Générale du Ministère des Affaires Sociales qui représentait madame le Ministre Pauline Irène Nguene le 1er octobre 2023 au Musée national de Yaoundé.

Des discours, des exposés et des échanges interactifs ont permis aux personnes du 3e âge et les représentant des administrations des affaires sociales avec à leurs côtés les Nations Unies, de sensibiliser, d’informer et de dissiper les malentendus autour du traitement jugé approximatif des personnes âgées au Cameroun qui est en réalité un manque d’information sur la gamme des facilités qui sont mis à leur disposition. D’ailleurs la représentante du MINAS a présenté séances tenante les responsables des service centraux et déconcentrés du MINAS en charge de la gestion des personnes âgées, cela étant des contacts ont été échangé.

Une célébration particulière

La JIPA 2023 se célèbre au Cameroun dans un contexte doublement particulier : Il s’agit d’abord de la période après le passage du Covid-19 et ses conséquences sur la vie et surtout, la ratification par le Cameroun le 28 décembre 2021 du protocole 0 la charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples relatif à la protection des Droits des personnes âgées. Le Ministère des Affaires Sociales a donc mis en place un nouveau format de célébration qui témoigne de la place qu’occupe ou que devraient occuper les personnes âgées dans tout le pays. De manière concrète il a été question : de la consécration d’une semaine d’activités dénommée « semaine des séniors tenue du 25 septembre au 1er octobre puis la mise en vitrine des personnes âgées de 100 ans avec remise des appuis directs pendant au cours de la journée baptisée « Le jeudi des centenaires ». Et enfin, la mise en place d’une plateforme d’échange intergénérationnelle, une foire-exposition et d’offre de prestation multisectorielles dénommée « Le village des seniors » installé durant la période à l’esplanade du Musée national de Yaoundé. La Secrétaire Générale du MINAS fait savoir dans son message de circonstance que dans le double contexte particulier sus-évoqué, « il était donc impératif et opportun pour le Ministère des Affaires Sociales de procéder à une révision innovante par format nouveau de la célébration de la JIPA dans le but de s’aligner aux exigences des évolutions transformationnelles des environnements de la vie de nos icônes, nos gardiens des valeurs traditionnelles séculaires… »

Madame la représentante du MINAS prononçant son discours de circonstance

Ce qui précède illustre la volonté et la détermination du MINAS à redonner à la personne âgée sa valeur d’autrefois et à favoriser son inclusion sociale tel que voulu par le Président de la République. Joseph Jah, porte-parole des personnes du 3e âge, salue les efforts consentis par le gouvernement à travers le MINAS dans l’inclusion de la personne âgée au Cameroun. Notamment, la mise sur pied du Comité national de vieillissement (CONAVI) au sein du MINAS qui est une plateforme inter-sectoriel d’échange entre l’Etat et la société civile dans l’optique de débattre et trouver des solutions sur la situation de la personne âgée au Cameroun.

Joseph Jah, porte-parole des personnes du 3e âge

Mais il y a encore des efforts à faire « Il faut une descente dans les écoles pour sensibiliser les jeunes sur la valeur de la personne âgée qu’il ne faut pas négliger mais sauvegardée ; il faut des soins de santé privilégiés pour des personnes âgées et une véritable prise en compte des personnes âgées retraitées. Nous devons encore travailler sur ces points. » Ces autres éléments doivent être pris en compte afin de « Tenir les promesses de la déclaration Universelle des Droits de l’Homme, en faveur des Personnes Agées au fil des générations », tel que prescrit par le thème des Nations Unies pour cette 33e édition.

Print Friendly, PDF & Email

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

0FansLike
3,913FollowersFollow
21,800SubscribersSubscribe
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Print Friendly, PDF & Email

Please disable your adblocker or whitelist this site!