test
29.7 C
New York
lundi, juin 24, 2024
spot_img

Développement du secteur minier : le Cameroun déroule le tapis à la 4ème édition du CIMEC

Le Premier Ministre chef du gouvernement, Chief Dr Joseph Dion Ngute a procédé le 23 mai 2024, à l’ouverture officielle de la 4ème édition de la Convention internationale des mines et expositions du Cameroun (Cimec). Un événement qui coïncide avec la réunion des ministres des mines de l’Organisation des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEAPC).

« Transition du potentiel géologique à la mise en production des gisements miniers comme moyen de renforcement de la croissance économique dans la sous-région », est le thème qui sert de boussole à ce CIMEC 2024 rehaussé par la présence aux côté du ministre des mines et du développement technologique par intérim, FUH Calistus Gentry, de ses homologues de l’OEAPC. Il faut aussi relever la présence de nombreux investisseurs nationaux et internationaux venus convoiter le potentiel minier Camerounais.

Le secteur minier est, selon le Président Camerounais, un atout important pour l’émergence du pays à l’horizon 2035. Raison pour laquelle il attache du prix à cet événement dont il assure le patronage. Il a d’ailleurs souligné dans l’une de ses sorties : « La mine solide, en particulier l’or, nous semble constituer à cet égard, une niche exceptionnelle de ressources financières. Notre pays dispose en effet d’importantes réserves minières non exploitées que nous devons valoriser. Je me réjouis du démarrage des projets miniers que j’ai annoncé l’année dernier, concernant l’exploitation des gisements de fer de Kribi-lobé, Bipindi-Grand Zambie et Mbalam-Nabeba. ». C’est cette opération de charge que matérialise le MINMIDT par intérim dans le cadre de ce CIMEC 2024. Il relève dans son mot de circonstance, l’évolution de ce concept qui traduit l’évolution du Cameroun dans le secteur des mines :

« Autrefois appelé Conférence Internationale des Mines et Exhibitions du Cameroun, l’événement qui a cours au Palais de Congrès depuis hier est désormais appelé : CONVENTION INTERNATIONALE DES MINES ET EXPOSITIONS DU CAMEROUN (CIMEC). Il s’agit de marquer le changement de statut du Cameroun qui passe de pays à fort potentiel à pays producteur minier. »  

CIMEC 2024 : Une opération de charme du le potentiel minier Camerounais

« le Cameroun, Afrique en miniature regorge d’un potentiel minier riche et diversifié grâce à un contexte géologique particulièrement favorable. Ce contexte est marqué par la mise en place au cours de plusieurs formations géologiques variées, qui sont le résultat de plusieurs orogénies successives ayant entrainé des événements de remobilisation propices à la concentration des substances minérales utiles. » A relevé le ministre FUH Calistus Gentry devant le pater des participants. Il faut malheureusement reconnaitre que cette richesse géologique est encore sous-exploitée au Cameroun, pour preuve, le secteur minier, hors pétrole, ne contribue qu’à hauteur de 1% du produit intérieur brute ; d’où la nécessité de ce CIMEC.

La CIMEC (la Convention internationale des Mines et Expositions du Cameroun) est une rencontre d’échanges qui réunit des professionnels du secteur minier du monde entier et ceux des métiers connexes. Depuis sa création en 2013, la CIMEC est passée d’une simple conférence à une convention, contenu plus évocateur en ce qu’elle se présente comme un événement. En cela, elle établit un lien entre les sociétés minières et les principaux investisseurs, et offre une plateforme d’échanges et de discussions ainsi que les rencontres B to B. Cet événement est entièrement consacré à la capitalisation et au développement réussis des intérêts miniers.

Print Friendly, PDF & Email

Related Articles

Stay Connected

0FansLike
3,913FollowersFollow
21,800SubscribersSubscribe
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Print Friendly, PDF & Email

Please disable your adblocker or whitelist this site!