test
32.8 C
New York
lundi, juin 24, 2024
spot_img

Convention sur les zones humides d’importance internationale : La contribution de l’Interprofession Bambou du Cameroun

Du 24 mai au 06 juin 2024 à Hangzhou en Chine, s’est tenu le Séminaire sur la conservation et la gestion des zones  humides pour les pays membres RAMSAR. Le Cameroun à travers l’Interprofession Bambou conduisait une délégation des experts conduite par son Président Mahop Loga Paul Emmanuel.

Le séminaire sur la conservation et la gestion des zones humides pour les pays membres de la Convention de Ramsar s’est tenu du 24 Mai au 06 Juin en Chine. La Convention de Ramsar est un traité international qui vise à promouvoir la conservation et l’utilisation durable des zones humides à travers le monde. Les séminaires de ce type offrent aux pays membres l’opportunité de partager leurs expériences, meilleures pratiques et défis en matière de conservation des zones humides. Ils permettent également de renforcer la coopération internationale pour la protection de ces écosystèmes importants.

Le Cameroun peut être fière d’avoir été choisit parmi les 09 pays qui ont été retenu avec la République  Démocratique du Congo, La République Centrafricaine,  Fiji,  timor, la Zambie,  l’Ethiopie, l’île Maurice,  et le Nigéria. Un séminaire  entièrement financé par le ministre du commerce de la chine et conduite par CBRC.

Cette formation a  regroupé 50 professionnels devenus experts international avec pour Thème : « Seminar on Wetland Conservation and Management for Ramsar member Countries ».

La Chine met en œuvre plusieurs mesures pour protéger ses écosystèmes fragiles et préserver sa biodiversité et a ainsi voulue partager son expérience avec plusieurs pays.

Quelques exemples de mesures de protection des écosystèmes en Chine dont ont bénéficié les participants :

Création de réserves naturelles : La Chine a établi un réseau de parcs nationaux et de réserves naturelles pour protéger les habitats naturels et la faune sauvage.

Lutte contre la déforestation : La Chine s’efforce de lutter contre la déforestation en mettant en œuvre des programmes de reboisement et de gestion durable des forêts.

Protection des zones humides : La Chine accorde une attention particulière à la protection des zones humides en vertu de la Convention de Ramsar, en mettant en œuvre des programmes de conservation et de restauration.

Réduction de la pollution : La Chine prend des mesures pour réduire la pollution de l’eau, de l’air et du sol, ce qui contribue à protéger les écosystèmes des effets néfastes de la pollution, puis la  sensibilisation et l’éducation.

Un écosystème se caractérise par une certaine stabilité. Un équilibre que les interactions entre les organismes permettent de conserver. Ceux-ci vivent en symbiose, c’est-à-dire qu’ils ne peuvent pas vivre les uns sans les autres.

Plusieurs autres sujets ont été abordés.

Comment faire pour protéger l’écosystème ?

Adopter des gestes quotidiens simples et écologiques comme choisir du matériel fabriqué en bois et issu de forêts gérées de manière durable, faire du compost et trier vos déchets, prendre soin des insectes et animaux en installant des nichoirs, et réduire l’utilisation de pesticides.

Les plus importants facteurs de changements dans les écosystèmes

Ils ont appris qu’il existe deux causes principales des changements dans l’écosystème, soit : les facteurs climatiques, dont les changements climatiques; les facteurs anthropiques comme la pêche, les espèces introduites et les modifications de l’habitat.

Lutte contre la dégradation de l’écosystème

Les moyens de lutte contre la dégradation de l’environnement sont : Traitement des eaux usées, Traitement des ordures ménagères -Règlementation de l’exploitation des ressources naturelles, Reboisement, Lutte chimique, Utilisation rationnelle d’engrais et de pesticides.

Mesures prises pour maintenir les processus des écosystèmes et freiner la perte de biodiversité ?

Les mesures qui se concentrent prioritairement sur la conservation comprennent l’instauration de zones protégées, la protection des espèces et les mesures visant à reconstituer les populations des espèces menacées, la conservation de la diversité génétique dans le milieu naturel et en dehors (comme dans les banques

Mahop Loga Paul Emmanuel

Rappelons que la RAMSAR est la convention sur les zones humides d’importance internationale qui est un traité international qui prône la conservation et l’utilisation rationnelle des zones humides.

 

Print Friendly, PDF & Email

Related Articles

Stay Connected

0FansLike
3,913FollowersFollow
21,800SubscribersSubscribe
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Print Friendly, PDF & Email

Please disable your adblocker or whitelist this site!