10.6 C
New York
jeudi, décembre 8, 2022

Buy now

spot_img

Paix et vivre ensemble au Cameroun : Après la trêve la caravane des autorités traditionnelles et coutumières se déporte à Yaoundé

La 7e étape de la caravane des autorités traditionnelles et coutumières pour la paix et le vivre ensemble au Cameroun se tiendra du 27 au 28 septembre 2022 à Yaoundé pour la région du Centre.

L’annonce a été faite au cours de la conférence de presse présidée ce 25 septembre 2022 au Musée des Peuples de la Forêt d’Afrique Centrale à Yaoundé par SM. Mbassi Bessala Prosper, Coordonnateur National du Conseil Panafricain des Autorités Traditionnelles et Coutumières (CPATC). Il était assisté à ce panel par quatre autres autorités traditionnelles parmi lesquelles SM. Etoundi Atangana Firmin Jean Benoit ; SM. Essoa Etoga Gabriel Sylvain, pour ne citer que ceux-ci.

Les élites et forces vives de la région du centre interpelées

Dans sa prise de parole, SM Etoundi Atangana Firmin Jean Benoit point focal du groupe de contact pour la région du centre de cette 7e étape, a lancé un appel à la mobilisation de tous les élites et forces vives de la région du centre afin que cette caravane soit une réussite totale.

SM Mbassi Bessala Prosper, pour sa part, appelle à une mobilisation tous azimuts des Camerounais de la région afin de lancer un appel fort au retour à paix dans les régions en crise et à la consolidation du vivre ensemble.

                               SM Mbassi Bessala Prosper

Les Hommes de médias présents à cette cérémonie ont souligné dans leurs questions adressées aux autorités traditionnelles et coutumières, leur crainte de voir cette cérémonie se heurter à l’orgueil et aux combats avides de pouvoir et de notoriété qui divisent l’élite de la région du centre. Il faut néanmoins reconnaitre que cette partie du pays est un important foyer de la matérialisation du vivre ensemble au Cameroun.

La région du centre terre de paix et du vivre ensemble

La région du centre est appelée à exposer aux yeux du Cameroun et du monde ces 27 et 28 septembre 2022, son grand sens de la paix et du vivre ensemble sous la coordination des autorités traditionnelles et coutumières du Cameroun. Le constat est clair, cette région qui abrite la capitale politique du pays est un foyer d’accueil important pour les déplacés internes des crises dans les régions de l’Extrême-Nord ; du Nord-Ouest et du Sud-Ouest en proie aux conflits armées. C’est à cet effet que se retrouve dans de nombreuses localités de la région, d’importantes communautés des ressortissants de ces régions. On peut citer ici des localités telles que Obala, Batchenga, Ntui, Bafia, Monatélé, et bien d’autres. C’est donc une étape très importante qui ouvre le bal des quatre régions restantes après une trêve à l’issue de la tournée dans les 6 premières régions.

Une trêve justifiée par de nombreux écueils  

Après avoir parcouru les régions du Littoral les 03 et 04 août 2019 ; l’Est les 13 et 14 août 2019 ; l’Ouest les 16 et 17 août 2019 ; le Sud les 23 et 24 août 2019 ; le Sud-Ouest les 06 et 07 septembre 2019 ; le Nord-Ouest les 27 et 28 septembre 2019, le projet qui était prévu se dérouler du 22 juin au 22 septembre 2019 connaitra deux année de trêve suite à certaines difficultés.

D’abord les difficultés financières et logistiques limitant la mobilité de la coordination nationale, la communication et la production des supports de sensibilisation. Ensuite, la menace des sécessionnistes qui a poussé la coordination nationale à reporter à plusieurs reprises les étapes de la tournée nationale dans les zones en crise précisément le Nord-Ouest et dans la zone septentrionale du pays. Enfin la tenue du grand dialogue national qui a mobilisé un grand nombre de membres du Groupe de contact et de la Coordination nationale.

La nécessité d’une relance

Face à la demande pressante des dignitaires, autorités traditionnelles et coutumières qui souhaitent parachever la mission commencée. Face à la recrudescence des discours haineux et à la résistance des foyers de crise dans certaines régions du pays. C’est eu égard aux situations sus évoquées que la coordination nationale a décidé de relancer la caravane dans les 4 régions restantes à savoir le Centre, l’Adamaoua, le Nord et l’Extrême-Nord. L’étape de Yaoundé est donc déterminante pour ces dernières destinations.

Print Friendly, PDF & Email

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

0FansLike
3,601FollowersFollow
0SubscribersSubscribe
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Print Friendly, PDF & Email