10.6 C
New York
jeudi, décembre 8, 2022

Buy now

spot_img

Politiques Publiques-Cameroun : Le MINPROFF lance un plaidoyer pour la valorisation des compétences féminines

Le Ministère de la Promotion de la Femme et de la Famille (Minproff) lance un appel fort pour l’intégration massive des femmes dans les politiques publiques du Cameroun.

KAMER INFOS PLUS→ Les compétences féminines au Cameroun ne sont pas valorisées à leur juste valeur. C’est dans cet optique que  Marie Thérèse ABENA ONDOA ministre de la promotion de la Femme et la Famille a présidée une séance de travail lundi dernier en vue d’attirer l’attention du gouvernement sur la prise en compte de la gente féminine dans les politiques publiques.

Depuis la nuit des temps, le taux de représentativité des femmes dans les administrations publiques et privées du Cameroun reste  et demeure très bas.

Par ailleurs, dans les administrations publiques telles que les ministères, le nombre de place consacrée aux femmes est  inférieur au potentiel féminin disponible, sachant que la femme est considérée comme un puissant facteur de développement. Dans les collectivités territoriales, cela n’est plus à démontrer « Le  nombre de femmes maires au Cameroun se compte au bout des doigts’’. « Les femmes ont de nombreuses compétences souvent ignorées, il convient de trouver des voies et moyens pour les valoriser. Cette réalité se vit dans la fonction publique, dans le privé, la hiérarchie académique, les partis politiques, les organisations  patronales. Elles témoignent de l’existence d’un plafond de verre qui ne permet pas aux femmes de progresser dans la hiérarchie de leurs structures engendrant aussi une perte énorme de potentiel. » Confie Madame le Ministre.

Au cours de cette séance, des exposés ont été présentés avec des thèmes tels que :  le cadre d’expression du leadership féminin en milieu professionnel, la prise en compte des compétences féminines, la prise en compte des compétences féminines dans le secteur public et enfin le cadre d’épanouissement du potentiel féminin dans le secteur privé.

Ces différents thèmes ont permis de mieux recadrer la situation et d’évaluer à quel niveau le gouvernement  intervient.

L’intégration du genre dans la  gestion budgétaire au Cameroun

C’est le lieu de rappeler qu’au mois d’août dernier, le Ministre des finances a signé une circulaire relative à l’intégration et l’évaluation de la budgétisation sensible au genre. Louis Paul Motaze s’adressait particulièrement aux ordonnateurs principaux, secondaires et délégués mais aussi aux responsables de projets et programmes assimilés. « Désormais le gouvernement fera une prise en compte systématique du genre dans le budget de l’Etat » Déclare le Minfi.

Les amazones du he for she

Malgré cela, beaucoup reste encore à faire pour une prise en compte totale du potentiel féminin dans les politiques publiques.

Il est à noter que ce n’est pas le premier plaidoyer lancé, plusieurs autres ont été proposés mais l’objectif escompté n’a pas toujours été atteint. « Nous aimerons aussi voir aussi des femmes nommées au grade de générale des armées, des femmes premier Ministre  au même titre que les hommes. On dénombre peu de femmes ‘’Homme d’affaires’’ dans ce pays cette norme doit changer. » plaide Pr. Viviane ONDOUA BIWOLE.

Print Friendly, PDF & Email

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

0FansLike
3,601FollowersFollow
0SubscribersSubscribe
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Print Friendly, PDF & Email