10.6 C
New York
jeudi, décembre 8, 2022

Buy now

spot_img

Cameroun-Synergies africaines : 20 ans de lutte contre le SIDA et les souffrances

L’institution humanitaire dont la première dame du Cameroun, Chantale Biya, est fondatrice compte 20 année d’existence et d’action humanitaire. Son Secrétaire Exécutif, Jean Stéphane Biatcha a tenu un point de presse le 15 novembre 2022 pour saluer ce grand chef d’œuvre.

En 20 années de lutte contre le SIDA et les souffrances, le chemin a été long et parsemé d’embuches. Mais la détermination de Chantale Biya fondatrice des synergies africaines soutenue par ses sœurs épouses des autres Chefs-d’Etat africains a permis de sauver de nombreuses vies et d’améliorer les conditions de vie des populations africaines en générale et camerounaises en particulier.

Parlant du SIDA, de nombreux progrès ont été enregistrés. Le nombre de nouvelles infections et de décès liés à cette maladie est en baisse constante en Afrique. On est passé de près de 4 millions de nouvelles infections par an en 2000 à moins d’un million par an en 2021. Il y a 20 ans, le nombre de décès liés au Sida était estimé à près de deux millions et demi. A nos jours, il se situe à moins d’un million. Sans perdre de vue les progrès enregistrés dans l’élimination de la transmission du VIH de la mère à l’enfant.

Ces résultats salutaires ont été obtenus avec la contribution des campagnes de sensibilisation à l’instar de vacances sans sida, campus sans sida, Mon pari pour 2030 expérimentés avec succès au Cameroun. Des combats que mène depuis 20 ans, synergies africaines grâce au dynamisme de Chantale Biya et de ses sœurs premières dames africaines. Toutes choses qui font dire à Jean Stéphane Biatcha, Secrétaire Exécutif que : « 20 ans plus tard. Je peux en tant que Secrétaire Exécutif, regarder dans le rétroviseur et être fier du chemin accompli. »

Synergies africaines : Une initiative de Chantale Biya soutenue par les premières dames africaines

Il est à rappeler que les 15 et 16 novembre 2002, 17 premières dames d’Afrique s’étaient réunies à Yaoundé à l’invitation de la première dame du Cameroun. A l’issue de cette rencontre, celles-ci avaient décidé de mutualiser leurs efforts pour lutter contre le VIH/SIDA qui décimait les populations à cette époque. Elles décidaient donc de s’investir pour rendre accessible les textes de dépistage et les antirétroviraux. Leur engagement a permis la mise en place du Centre International de Référence Chantale Biya (CIRCB) en 2006 qui s’est aussitôt investi dans la prévention et la prise en charge du VIH/SIDA, des hépatites et des maladies tropicales.  Aujourd’hui on peut dire que les fruits tiennent la promesse des fleurs.

 

La commémoration de ce jour a été rehaussée par la présence du personnel des synergies africaines chapoté par le Secrétaire Exécutif et autres personnalités parmi lesquelles Oswald BABOKE, Directeur Adjoint du Cabinet Civil de la Présidence de la République représentant de la première dame du Cameroun.

Print Friendly, PDF & Email

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

0FansLike
3,601FollowersFollow
0SubscribersSubscribe
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Print Friendly, PDF & Email