15.8 C
New York
vendredi, septembre 29, 2023
spot_img

Cameroun-Lutte contre le tribalisme et les discours de haine : Le titanesque combat de la JAPABI

Sous l’impulsion de son infatigable et très dynamique coordonnateur national, Steve Michel Aka’a, le Collectif des Jeunes Patriotes avec Paul Biya a une fois de plus sensibilisé les jeunes le 8 septembre 2023 à Yaoundé contre ces fléaux qui constituent un frein pour l’intégration et l’unité nationale si chers au Président Paul Biya.

Une foule des jeunes de l’arrondissement de Yaoundé 5 ont pris d’assaut la salle des conférences de l’hôtel Mirador Mvog-Ada de Yaoundé pour répondre à l’appel de leur pair éducateur autour du respect des valeurs républicaines gages de la paix et de la prospérité du pays. Pour mener à bien cette sensibilisation, Steve Michel Aka’a a fait appel non seulement à ses qualités de spécialiste en communication mais s’est aussi entourer de deux panélistes à la réputation avérée. Il s’agit de M. Akono Essola André de l’ANDP, parti politique de l’opposition et de Dr Moulioum Nsangou Abdoulaye, Juriste.

Les participants à la causerie éducative

Les participants et les organisateurs ont entretenus une causerie interactive pendant près de 2h de temps autour du thème : « Tribalisme et propos haineux, un frein pour l’unité et la cohésion sociale. » Comme le dit l’adage : « ce qui nous uni doit être plus fort que ce qui nous divise », le coordonnateur national de la JAPABI a saisi une fois de plus l’occasion de cette tribune pour interpeller ses pairs jeunes sur la regrettable montée du tribalisme et des discours haineux dont bon nombre d’entre eux sont des auteurs dans les réseaux sociaux. Une situation qui vient rendre davantage ardue la tâche des pouvoirs publics déjà préoccupés à réinstaurer la paix et l’unité nationale dans les régions de l’Extrême-Nord et celles du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Steve Michel Aka’a l’a mentionné fort bien dans son propos liminaire : « Nous savons bien ce qui se passe dans les régions de l’Extrême-Nord, celles du Nord-Ouest et du Sud-Ouest de notre pays actuellement. Je pense humblement que personne ici ne souhaite la guerre dans notre pays. En dehors de cette paix qui est menacé dans ces deux régions, nous vivons de manière permanente les propos haineux sur les réseaux sociaux, le tribalisme qui bat son plein aux différentes disputes entre les populations. C’est dans cet optique que nous avons invité la jeunesse en général, celle de l’arrondissement de Yaoundé 5 en particulier, à œuvrer ensemble afin qu’on puisse éradiquer ces gangrènes sociales que sont, le tribalisme et les discours haineux. »

Steve Michel Aka’a, coordonnateur national de la JAPABI

Afin de rendre ce message plus assimilable, les autres panélistes ont tour à tour défini les différents concepts de ce thème et montrer les base juridiques et constitutionnelles qui sanctionnent les discours de haine et qui consacrent l’unité national dont le vivre ensemble.

« Nous avons décidé à l’ANDP, d’accompagner les actions de cette association citoyenne dont nous estimons qui va apporter davantage des moyennes en terme d’idée, de ressources humaines. Ce que monsieur Michel Aka’a coordonnateur national de cette association mène comme combat depuis longtemps, nous touche du fond du cœur et nous lui apporterons toujours notre soutien en vue de l’éradication de ces fléaux sociaux. »

A confié le représentant de l’ANDP.

L’importance de ce message s’est fait ressentir durant les travaux à travers des interventions de participants de par leurs nombreuses réactions et salves d’applaudissement. Sens doute, le message n’est pas tombé dans les oreilles de sourds. « J’ai retenu de cette causerie qu’il faut cultiver le vivre ensemble, lutter contre le tribalisme et les propos de haine ». Peut-on dire avec Jonny Etoundi au sortie de cette rencontre.

La JAPABI : Une association qui sort de l’ornière

Depuis le début de ses activités, il y a quelques années, le Collectif des Jeunes Patriotes avec Paul Biya est resté fidèle à ses principes et ne s’est pliée à aucune compromission. Selon l’avis de nombreux jeunes interrogés, la JAPABI est l’une des rare associations qui établit un dialogue franc avec eux et s’efforce à écouter leur problème au lieu de faire plaisir à une certaine élite. C’est pourquoi à chaque cérémonie organisée par cette association, la mobilisation est sans grand effort. En fait, ces jeunes soutiennent leur argumentaire par le fait que la JAPABI n’admet aucun clivage ethnique ni bord politique ; tout le monde est concerné, a sa place et son mot à dire. La lutte que mène cette association en faveur de l’éradication des déviances en milieu jeune vaut son pesant d’or à croire de nombreux témoignage au fil de ses voyages de sensibilisation.

 

Print Friendly, PDF & Email

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

0FansLike
3,874FollowersFollow
21,200SubscribersSubscribe
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Print Friendly, PDF & Email