1.4 C
New York
lundi, février 26, 2024
spot_img

Cameroun-16jours activisme : le gouvernement et la société civile disent stop à la maltraitance des femmes 

La campagne des 16 jours d’activisme a Officiellement été lancée le 27 novembre 2023. Une journée triste pour ces familles qui ont perdues leur mère dans la Région du Sud et leur fille dans la Région de l’Est  un jour avant.

Cette commémoration s’ouvre avec une triste nouvelle pour les habitants de Bikop , la grande famille de la société civile et le monde entier .Une autre guerrière est tombée sur le champ de bataille laissant derrière elle 4 petits enfants .

A coups de machette, son époux a mis fin à son existence terrestre .   Les événements malheureux se produisent dans la nuit du 24-25 Novembre derniers au village dit Bikop, dans l’arrondissement de Mvengue, département de L’ Océan. La mère de ces 4 Enfants a été découpée à la machette par celui qui partage sa vie depuis quelques années.,

Aussi ,une jeune fille de 17 ans élève au lycée de DIANG dans la région de l’Est a succombé aux coups de son concubin.

Ces faits ayant réellement eu lieu dans le pays sont relatés en vue de faire comprendre la nécessité d’intensifier des actions de sensibilisation à l’endroit des femmes et des jeunes filles qui sont des proies de ces personnes sans foi ni loi qui les battent sans remords.

Une situation qui persiste et devient déplorable pour ces femmes.

Une intensification de ces campagnes contre les féminicides s’impose si l’on veut faire reculer ce comportement déshumanisant. »nous devons préserver nos familles ,nos filles,nos enfants . » a exhorté Madame le Ministre de la Promotion de la femme et la Famille.

Cette cérémonie de lancement a été une occasion pour certaines de partager leur témoignage aux autres afin qu’elles puissent prendre conscience de la gravité de la situation . » Mon témoignage de ce jour est de donner le courage aux femmes qui ne veulent pas briser le silence,celles là qui ont honte de recommencer.C’est une satisfaction personnelle pour d’être la voix des sans voix,la voix de ces femmes qui se font battre tous les jours au nom de l’amour.. » a indiqué Madame Yvonne Flore BELEMA. Présidente de l’association ACAHIJEC

 

Des solutions innovantes pour investir et prévenir les violences à l’égard des femmes et filles 

« Investir pour prévenir les violences faites à l’égard des femmes et des filles. » Un thème très évocateur qui traduit la volonté des différentes parties prenantes de mettre un terme à cette barberie ,cette boucherie humaine.Dans cet optique, plusieurs actions prévues notamment accélérer l’égalité de sexes des femmes et des filles en s’attaquant à la pauvreté et en renforçant le financement dans une perspective de genre.

La nécessité d’octroyer des financements de différentes stratégies de prévention de la violence à l’égard de femmes notamment la scolarisation des filles, la formation, le renforcement des capacités, l’investissement économique.

La violence faite aux femmes et aux filles est évitable , il conviendra pour ces différents acteurs d’éduquer les populations en matières de Promotion des droits des femmes, transformer les normes sociales,la sensibilisation sur la culture de la non violence et la paix,le respect d’autrui,des causeries éducatives au sein des établissements scolaires, la promotion de l’autonomisation économique des femmes,l engagement des hommes et des garçons à travers la masculinité positive ,le renforcement des capacités des intervenants (infirmiers, les policiers…)

Print Friendly, PDF & Email

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

0FansLike
3,913FollowersFollow
21,500SubscribersSubscribe
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Print Friendly, PDF & Email