L'UNDC sur le terrain

Diffusion des images obscènes sur les réseaux sociaux : l’UNDC s’insurge contre ces pratiques inhumaines

Par la voix de son Président National DALAMI ABDOULMOUMINI, L’Union Nationale Démocratique camerounaise invite les camerounais au respect de la dignité humaine et à la préservation de nos valeurs et cultures.

Dalami Abdoulmoumini, Président National de l’UNDC

 La prolifération dans les réseaux sociaux par certains compatriotes des images obscènes et présentant au monde entier la nudité de certains camerounais accusés à tort ou à raison de vol ou de pratiques incondescentes gagne de plus en plus du terrain dans nos sociétés. La dernière en date et qui choque à la fois l’opinion publique et les acteurs politiques est nulle doute la diffusion d’une vidéo présentant une femme totalement déshabillée par ses bourreaux et filmée puis diffusé sur les réseaux sociaux ; on l’accuserait de vol dans un supermarché dans un quartier de ville de Yaoundé.

Face à cette montée vertigineuse de « l’inconscience morale et de la banalisation de la dignité humaine», l’Union Nationale Démocratique camerounaise pat la voix de son Président National Dalami ABDOULMOUMINI, acteur majeur de la paix sociale et de l’expression démocratique au Cameroun, appelle ses concitoyens au retour à des valeurs morales et culturelles, socle de notre identité. « …ce comportement animal de certains de nos compatriotes doit cesser, je condamne ces agissements avec fermeté… la République exemplaire vers laquelle nous aspirons et que nous souhaitons de nos vœux ne se construira pas avec de tels actes, de tels agissements ».

Au nom de son parti de celui des militants et sympathisants de l’UNDC et au sien propre, Dalami ABDOULMOUMINI présente des excuses à cette femme dont la dignité a été bafouée «… En tant que camerounais, en tant qu’humain sorti des entrailles d’une femme, veuillez recevoir ici madame toutes mes excuses et celles de mon parti pour ce que vous avez subi ; je présente également ces excuses à votre famille ainsi qu’à vos enfants (si vous en avez)…». L’homme politique exhorte par la même occasion le gouvernement à mettre à la disposition de tels cas des psychologues pour un suivi optimal des victimes, non sans pour autant encourager l’acte de vol (si cela est avéré) posé par cette jeune dame car le vol est un acte puni par la loi.

                                          L’UNDC sur le terrain

Il invite par ailleurs les camerounais à faire confiance à la loi et à la justice car dit-il « nous ne devons pas être nous-mêmes des justiciers ou chercher à nous faire justice ». Profitant de cette tribune et au regard de la remontée inquiétante des variants de la pandémie du Coronavirus, le Président National de l’Union Nationale démocratique camerounaise invite tous les camerounais à l’observance stricte des mesures barrières édictées dans la lutte contre cette pandémie. Créé en 1992, l’Union Nationale Démocratique camerounaise dirigée depuis plus d’un an par son Président National DALAMI ABDOULMOUMINI est un parti politique qui prône la paix et la justice sociale ainsi que le respect des institutions et la préservation de la paix et de l’unité nationale pour un Cameroun juste et démocratique gage de l’émergence.

A propos Martin NGANE

Journaliste Reporter d'Images et web journaliste. A travaillé pour Afrique-54.com ; la Voix des Décideur ; Humanitarian tv. Actuellement Directeur de Publication du journal en ligne kamer infos plus. Tel. +237 699416777(wathsapp). gmail : maxngane@gmail.com

Check Also

CNDHC-Cameroun : Le personnel à l’école du mécanisme national de prévention de la torture

Le Président de la Commission Nationale des Droits de l’Homme du Cameroun (CNDHC), James MOUANGUE …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *