10.6 C
New York
jeudi, décembre 8, 2022

Buy now

spot_img

Présidentielles 2025-Cameroun : L’UNDC réitère sa candidature

Dans un entretien exclusif accordé à la presse ce 15 juin 2021, Dalami Abdoulmoumini, président national de l’Union Nationale Démocratique Camerounaise, a exprimé la volonté irréversible de son parti politique de challenger dans les règles de l’art le parti au pouvoir et les autres parti de l’opposition au cours des élections présidentielles à venir.

un an seulement après son arrivée à la tête de l’UNDC, DALAMI ABDOULMOUMINI compte séduire les camerounais par un projet politique réaliste et réalisable pour tous. Le leader de l’UNDC veut inscrire « le bien-être et la justice sociale » au fronton de sa chapelle politique comme boussole devant guider la barque dont il tient le gouvernail. Pour  l’homme politique : « Dans un pays, la justice sociale est une balance qui établit l’équilibre entre tous les citoyens.» Voilà le projet que le parti compte présenter aux Camerounais région par région dans les prochains jours.

  

L’UNDC à la conquête des cœurs et des voix potentielles

L’Union Nationale Démocratique Camerounaise n’a pas échappé aux affres commis par la pandémie de covid-19 qui sévi dans le pays et dans le monde. Une situation qui n’a pas été favorable pour mener des politiques de proximité ; le respect des mesures barrières étant de mise. Il appelle d’ailleurs tous les Camerounais à se saisir de l’immunité qu’offre la vaccination.

L’on se rappelle néanmoins que le leader de l’UNDC s’est récemment rendu d’abord à Dakar au Sénégal pour s’incliner sur la tombe d’Amadou Ahidjo, premier président du Cameroun puis à Eséka sur la tombe de Ruben UM NYOBE afin de saluer à juste titre son combat patriotique pour le Cameroun, après un accueil chaleureux par les autorités traditionnelles du coin . Il s’est par ailleurs rendu à Obala dans le département de la Lékié où il a organisé une marche de soutien aux institutions étatiques face aux actes déshonorants perpétrés par certains compatriotes malveillants sur les institutions du pays à travers le monde. Dalami Abdoulmoumini s’est aussi prononcé au cours de cet échange sur les grands faits d’actualité béant au Cameroun.

Sur l’affaire Covidgate

 

Le leader de l’UNDC s’est réservé tout jugement a priori tout en comptant sur la justice Camerounaise qui est à pieds d’œuvre. Il s’inscrit ainsi contre la vindicte populaire afin que triomphe la justice garantie par les institutions étatiques. Néanmoins, le président de l’UNDC appelle à plus de patriotisme de la part des Camerounais et surtout des dirigeants du pays. Il le mentionne fort bien dans son propos lorsqu’il déclare : « Si nous avions le Cameroun dans l’âme, nous prendrons de l’argent dans nos poche pour contribuer à sa construction. »

Sur les questions sécuritaires

La tête de liste de l’UNDC s’insurge contre les crises fratricides dans les régions du nord-ouest et du sud-ouest. Pourquoi des Camerounais tueraient-ils d’autres Camerounais ? Pour l’homme politique il faut retrouver le mobile ayant conduit à cette crise et le corriger pour un retour à la paix dans cette partie du pays.

Il n’a pas manqué de saluer la bravoure patriotique des forces de défense et de sécurité du pays qui s’illustre avec « honneur et fidélité » sur tous les terrains d’opération aussi bien dans les zones anglophones que dans les régions de l’Est et de l’Extrême-nord du pays.

 

L’homme fort de l’UNDC dénoncer avec la dernière énergie les actes antipatriotiques perpétrés par certains compatriotes sur les représentations diplomatiques du pays à l’étranger. Il accorde son violon au président Paul Biya pour dire que les problèmes du Cameroun devraient se régler au Cameroun entre les Camerounais. Pour preuve, les frontières du pays ne semblent pas exclure les fils du pays qui souhaitent venir ou revenir ; lui-même ayant des familles implantées aussi bien au pays qu’à l’étranger pour avoir fait plus de 18 ans en France. Le récent grand dialogue organisé dans le pays, était une occasion en or. Aussi, l’homme se félicite du fait que l’UNDC n’est été associé de prêt comme de loin aux désordres orchestré dans le pays par certain parti politique de l’opposition dont il a d’ailleurs du respect.

L’UNDC compte imprimer sa marque sur les anales politiques en 2025 au Cameroun

L’union nationale démocratique Camerounaise (UNDC) est créée en 1992 ; depuis cette date le parti a mené des activités en coalition avec d’autres partis. La nouvelle dynamique impulsée par le président DALAMI ABDOULMOUMINI est déterminée à hisser haut le flambeau de cette formation politique en vue de sa marche sereine vers la conquête du palais d’Etoudi. Ceci dans un esprit Républicain dénué de tout comportement anti patriotique ; tout en impliquant sans discrimination les fils et filles du Cameroun pour une construction tout azimut de leur pays pour un Cameroun stable et prospère.

Print Friendly, PDF & Email

Related Articles

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

0FansLike
3,601FollowersFollow
0SubscribersSubscribe
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Print Friendly, PDF & Email