9.1 C
New York
jeudi, décembre 8, 2022

Buy now

spot_img

Rentrée scolaire 2022-2023 : Les enfants des employés de la CDC aux abois

Alors que de nombreux enfants ont regagné le chemin de l’école ce 5 septembre 2022 après   3 mois de vacances, ceux du personnel de la Cameroon Development Corporation (CDC) restent dans l’incertitude totale.

A l’allure où les choses vont, les enfants des employés de la CDC restent enveloppés dans le manteau de l’incertitude quant à une imminente reprise du chemin de l’école. En effet, le personnel en service à l’usine de Tiko dans la région du Sud-Ouest est actuellement en grève. Pour motif, ces nombreux travailleurs des plantations du deuxième plus grand employeur du pays réclament deux années d’arriérés de salaires. Il faut aussi souligner que cela fait longtemps qu’ils n’ont plus reçu de les « fonds rentrée scolaire » reversés par l’employeur après prélèvement sur les salaires pour leur permettre d’assurer la rentrée scolaire de leurs enfants ; malheureusement depuis quelques temps cela n’est plus le cas. C’est donc le grand désarroi qui règne au sein des travailleurs de la CDC face à ce nuage sombre qui plane sur la tête de leurs enfants en ce début de rentrée scolaire.

Un malheur provoqué par de facteurs endogène et exogène

La crise sécuritaire qui sévit dans les régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest est la cause majeure du grand malaise des employés de la CDC. En effet débuté en septembre 2017, la crise dite « anglophone » et son enlisement ont causé le ralentissement du travail à la CDC allant jusqu’à la fermeture et le retrait des employés dans les plantations à cause de nombreux assauts des groupes armés séparatistes « ambazonien ». Une situation dans laquelle les employés sont les principales victimes à la fois des bandes armées et de l’employeur qui ne répond plus à ses obligations.
Rentrée scolaire 2022-2023 : Malaise général au sein des familles camerounaises.
En sus des précédentes crises, sécuritaires avec la guerre dans le NOSO et sanitaire avec l’arrivée dans le pays en mars 2020 de la pandémie de coronavirus, le monde et le pays subissent les affres de la crise russo-ukrainienne. Cette dernière situation vient mettre de l’huile dans un feu déjà ardent en augmentant l’inflation dans le pays. Il faut reconnaitre que si la bonne rentrée scolaire 2022-2023 reste incertaine dans de nombreuses familles du pays, elle semble impossible chez les enfants des employés de la CDC qui restent aux abois.

Print Friendly, PDF & Email

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

0FansLike
3,601FollowersFollow
0SubscribersSubscribe
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Print Friendly, PDF & Email